Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'Allocation adulte handica...

L'Allocation adulte handicapé (AAH) arrive au terme de son programme de revalorisation

2013 pourrait être une année blanche


Partager :

Le 1er septembre, est entrée en vigueur la dernière tranche de la revalorisation de l'AAH (allocation aux adultes handicapés). Cette majoration de 2,18% du montant de l'allocation achèvera la revalorisation de 25% promise par Nicolas Sarkozy au début de son mandat en 2007. Cette ultime hausse portera le montant de l'AAH à 776,59 euros par mois.

Cette revalorisation - appliquée également au minimum vieillesse devenu Allocation de solidarité aux personnes âges ASPA - a accru fortement les dépenses consacrées à cette prestation. L'AAH étant une allocation différentielle, le nombre de bénéficiaires potentiels croît en effet avec la progression du plafond de ressources, autrement dit du montant maximal de la prestation.

Le nombre d'allocataires a aussi progressé de 3,6% en 2010, après +4,1% en 2009 et +4,4% en 2008. Il atteignait 916.700 bénéficiaires en métropole au 31 mars 2012 et - en prenant en compte l'outre-mer - le total se dirige tout droit vers la barre du million d'allocataires.

Cette évolution se traduit par des dérapages budgétaires régulièrement dénoncés par la commission des finances du Sénat et par la Cour des comptes : +213 millions d'euros supplémentaires  pour 2011. L'AAH - versée par les CAF mais financée par l'Etat - représente désormais près de 60% des crédits de la mission "Solidarité", pour une dépense totale de 7,5 milliards d'euros.

Selon le quotidien Les Echos, le gouvernement envisage un gel provisoire du montant de l'AAH en 2013, la prochaine revalorisation de la prestation étant alors reportée à septembre 2013, dans le cadre de la loi de finances pour 2014. Même si l'arbitrage n'est pas encore rendu, il est vrai que François Hollande s'est bien gardé de tout engagement sur ce point durant la campagne présidentielle.

De leur côté, les associations demandent une revalorisation au moins égale à celle du Smic décidée en juillet, soit 2%.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Anonymous59

31/07/2013 15:07

AAH


Déjà pour commencer à débattre mon Sujet, si certaines personnes pensent le contraire, je suis une personne souffrant d'une maladie psychique et aussi handicapées à vie d'une scoliose Sévére à Rachis thoracique Sévére, pour répondre à certains qui n'arrêt pas de critiquer les personnes qui ont des Scolioses qui vient de Nulle part merci de pouvoir avaler ces propres propos, car savez vous que une personne souffrant de troubles psychique ou d'une maladie physiques à vie , est déjà plus heureux que certains auteurs qui ne font que dire des ânneries sur des plaintes, alors que en Franceon peut se réjouir encore pendant une paire d'années de bénéficiers de LAAH car beaucoup de monde comprennent pas que 776,59€ est une grande somme pour pas mal de mondes , Moi je bosserai seulement après avoir RECONNU MA MALADIE PHYSIQUE AUPRES DE LA MDPH je remettrai en réactualisation ma maladie et mon handicapées pour par la suite ouvrir un Projet salariale, pour neplus entendre des personnes qui neconnaissent pas le sens du terme de MALHEUREUX et PAUVRES



Pat

30/07/2013 10:07

aah


Déjà avant de dire que les personnes qui touche le rsa on plein d aide renseigne toi car le rsa couple est que de 750 euros pour 2 personnes et d ailleurs il y a des gens qui touchent la aah pour une scoliose et ceux la ils peuvent bosser au lieu de toucher 780 euros de aah,alors au boulot les faux handicapé.



auroree16

04/04/2013 11:04

aah


ce qui est le + répugnant c'est que on paye du rsa a des cas sociaux et de gens qui ne veulent rien faire de leurs vie et qui sont valides et ceux ci ils touchent toutes les aides imaginables et nous les handicapés on a rien!! alors les cas sociaux au bouleau et les handicapés au repos y'en a même de ce gouvernement qui privilegie les cas soss!!



touria

18/01/2013 19:01

c est une honte


cela est une honte que les handicapées soit sous le seuil de pauvreté cela devrait etre les entreprise que devrais payées car souvent le handicape sont les causes du travaille nous détruisons notre santer a cause des entreprises qui demande du chiffre pour sangraisser sur notre dos ensuite que nous sommes plus bon a rien il nous jettes comme de vielle chausette et nous nous mangeons des cailloux en attendant que la mdph prennent des decisions sur notre avenir hors que nous sachons qu il ne sont pas compétant car il ne sont pas malade eux memes et qu il mangent a leur faim tous les jours de la semaine je suis revoltees par cette société dégoiste et individualiste c est une honte....




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -