Agevillage
  >   Actualités  >     >   Des livres pratiques pour a...

Des livres pratiques pour accompagner la fin de vie

A la vie, à la mort, de Philippe Bataille


Partager :

Le sociologue, directeur d'étude à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, est allé enquêter dans des services de soins palliatifs. Il raconte dans ce livre bref, intense, des histoires autour de derniers moments de vie, des interrogations quant aux moyens pour défendre son point de vue quand on est malade et que l'on va mourir.

Sans détours, il pose des questions.
Il donne la parole aux équipes : "soigner quelqu'un qui va mourir reste une improvisation" (page 18). Ils constatent que ces équipes médicales qui accompagnent la vie jusqu'au bout, se sentent méconnues.
Il pointe que ces services "médicalisés" de soins palliatifs peuvent porter à confusion : pourquoi suis-je ici ? pour être soigné ? guéri ? pour mourir ?
Il interroge les résistances, les ambivalences du "bien finir" mais aussi le tabou de ces services : l'aide médicale à mourir, l'assistance au suicide : "pas chez nous".
"Que dire à cette mère dont le fol espoir en réanimation n'aura pas suffi à sauver son enafant ? Maintenant qu'il est dans le coma pour toujours, que fait-on ?"
Quid de la sédation terminale en cas de perte de contrôle des douleurs ? Sédation terminale ? Répits avec des réveils pour s'assurer de cette volonté de partir ? 
Il constate que malgré l'écriture de "directives anticipées", celles-ci peuvent être invalidées par des équipes de culture palliative, si ces directives "disent autre chose que ce que le médecin veut dire". (page 122)

Des réflexions qui viendront alimenter le futur débat autour de l'évolution de la loi Léonetti.

A la vie, à la mort : Euthanasie, le grand malentendu [Broché]
Philippe Bataille
Prix conseillé : EUR 12,00
Broché: 140 pages
Editeur : Editions Autrement (19 septembre 2012)
Collection : Haut et fort
Pour commander le livre


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Martine

16/10/2012 11:10

Soutenir les familles...


"Une intimité redoutée qu'il faut quand même prendre en charge"...parle-t-on véritablement ici de soutenir aux familles ?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -