Agevillage
  >   Actualités  >     >   Secu: prélèvement sur les r...

Secu: prélèvement sur les retraités passe de 0,15 à 0,30% au 1er avril

Cette taxe financera la perte d'autonomie quand la réforme sera votée


Partager :

Le prélèvement sur les retraites prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale va être porté à 0,3%, au lieu de 0,15%, dès le 1er avril 2013.
 
Le doublement à 0,30% du prélèvement fiscal sur les retraites destiné à contribuer à la réduction du déficit de la sécurité sociale touchera une assiette réduite à 7,5 millions de retraités imposables. Cette décision a été actée le 17 octobre lors du bouclage final du projet de loi de financement de la sécurité sociale.
 
Le projet initial du gouvernement instaurait un prélèvement de 0,15% pour 2013, puis de 0,3% pour 2014, et devait concerner 10 millions de retraités.
 
Le gouvernement a exclu du dispositif initial quelque 2,5 millions de retraités dont l'impôt n'est pas recouvré car il est inférieur à 61 euros, a précisé le député Gérard Bapt. Pour l'équilibre des comptes, le gouvernement a souhaité que le taux de contribution vienne d'emblée à 0,3% dès le 1er avril 2013.
 
Le PLFSS prévoit d'affecter ce prélèvement aux comptes de la Sécurité sociale en 2013 et à partir de 2014 au financement de la dépendance. Gérard Bapt a reconnu qu'il s'agissait d'un "durcissement" du dispositif initialement prévu mais, a-t-il plaidé, la mesure est retardée au 1er avril et "on réduit le champ d'application".
 
Il a aussi souligné que toutes les associations concernées étaient favorables à un financement public de la dépendance et non au recours à des assurances privées.



mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Une Famille

24/10/2012 10:10

Ponction solidaire ?????


Outre le fait que je partage les deux réactions du précédent article : http://www.agevillage.com/actualite-8822-1-securite-sociale-les-retraites-seront-taxes-a-hauteur-de-0-15.html et celle de Chantal, deux phrases de celui-ci me posent vraiment question: - "Il a aussi souligné que toutes les associations concernées étaient favorables à un financement public de la dépendance et non au recours à des assurances privées." * Cette nouvelle contribution va t-elle bien dans le sens souhaité par les "associations concernées" et la création d'un 5ème risque? * N'entre t-on pas là dans une logique du coup par coup sans répondre à la problématique de fond qu'est "la réforme pour l'autonomie" tant attendue? * Dans l'état actuel de la situation, cette nouvelle contribution, ne vient-elle pas alourdir la facture déjà trop lourde que payent les retraités malades et (ou) handicapés et leurs proches aidants retraités pour le soutien à domicile ou pour l'hébergement en maisons de retraite? Sans compter que certains aidants familiaux payent aussi de leur santé voire de leur vie - "Cette taxe financera la perte d'autonomie quand la réforme sera votée" Ne fait-on pas passer la charrue avant les boeufs ?



Chantal

24/10/2012 08:10

taxe sur les retraites


Il est symptomatique de toujours vouloir augmenter le taux des taxes sans chercher, par ailleurs, à réduire les dépenses. Trop souvent la perte d'autonomie est accélérée et notamment dans les Ehpad et autres maisons de retraite où l'on ne sollicite plus la personne âgées pour l'aider à conserver un minimum d'autonomie. Il est vrai qu'un malade en GR1 est financièrement plus intéressant et demande moins d'attention...




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -