Agevillage
  >   Actualités  >     >   Personnes âgées : la Poste ...

Personnes âgées : la Poste se lance dans l'habitat connecté

"customiser en fonction des besoins des personnes vieillissantes"


Partager :

Le groupe La Poste a lancé vendredi 23 novembre, un appel à partenaires pour développer une offre de services et d'équipements liés à l'habitat connecté, c'est-à-dire la protection du domicile, la maîtrise de l'énergie, la domotique et la télé-santé, à partir de 2014.
 
En unissant ses savoir-faire à ceux de partenaires et en fédérant ainsi un réseau de compétences, La Poste a pour objectif de "créer un bouquet complet et innovant de services à l'habitat connecté, destiné au grand public", indique le groupe dans un communiqué.
 
La Poste veut ainsi "créer un écosystème qui permettra aux offreurs de services d'utiliser une infrastructure mutualisée pour opérer leur services. Nous serons les fédérateurs permettant d'intégrer les services et de les rendre accessibles aux consommateurs à un prix acceptable", a expliqué le directeur du projet, Rémi Karcher.
 
La Poste a fait le constat que certains de ces services existent déjà mais sont peu développés dans les foyers français par rapport à d'autres pays européens, car les clients doivent faire face "à plusieurs interlocuteurs, plusieurs facturations, et plusieurs dispositifs" non compatibles, or La Poste à l'ambition de "simplifier la relation avec le consommateur", indique M. Karcher.
 
C'est en effet la principale problématique des bouquets de services pour le maintien des personnes âgées à domicile qui est la cible à moyen et long terme de cette nouvelle offre que veut développer La Poste.
 
"C'est le marché le plus compliqué, et il nécessite préalablement qu'on développe une infrastructure de tout le monde, qu'il sera possible de +customiser+ en fonction des besoins des personnes vieillissantes", selon M. Karcher.
 
La Poste, en plus de son réseau de vente et son image de tiers de confiance, met aussi en avant son offre Facteurs Services +, une gamme de services de proximité, comme le portage de médicaments, rendus au domicile des particuliers par des facteurs.
Les entreprises intéressées doivent envoyer leurs propositions avant le 21 décembre, et si La Poste et son partenaire arrive à "créer de nouveaux services dans le cadre d'un modèle économique viable", elle envisage un lancement commercial au premier semestre 2014.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -