Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'impact familial de la mal...

L'impact familial de la maladie d'Alzheimer - Comprendre pour accompagner"

Ni l'affaire d'une personne, ni celle de deux, mais bien celle de tout un système familial


Partager :

impact familial de la maladie d'alzheimer


L'ouvrage de Thierry Arnaud conduit de l'annonce du diagnostic à l'entrée possible en établissement.
"Il insiste sur ce qu'il appelle les mauvaises bonnes solutions, qui font l'économie d'une réflexion, de l'élaboration d'hypothèses sur ce qui se joue subjectivement et inter-subjectivement, c'est à dire aussi sur la possibilité de mettre des mots sur des émotions, la possibilité qu'il y aurait d'offrir aux intervenants (familiaux et professionnels) pour donner du sens à leur action, ce qui est peut-être une façon de canaliser les émotions du patient et de mettre de la vie dans les échanges sans que celle-ci soit nécessairement "risque de mort"
dit Louis Ploton dans sa préface.


La logique d'aide aux aidants prônée par les Pouvoirs publics, affirme qu'il suffit d'aider les aidants seuls à porter le poids de la dépendance d'un proche pour que leur charge devienne supportable. Avec Bernard Ennuyer, l'auteur avance que le "mot d'ordre" d'aide aux aidants permet d'éviter d'apporter au malade l'aide dont il a besoin pour garder son autonomie et contribue à nourrir l'illusion des autres memebres de la famille qu'une fois l'aidant aidé, ils seront protégés. Or les dégats collatéraux estime Thierry Darnaud sont inévitables. Il faudrait sortir la maladie d'Alzheimer du couple aidant-aidé.



Chaque histoire est singulière.
Néanmoins, toutes les familles sont confrontées au mêmes types de difficultés au fil de l'évolution de la maladie de leur parent. L'aggravation de la dépendance du malade a des répercutions directes sur l'aide qui lui est nécessaire.
L'ouvrage a pour objet de tenter de percevoir l'impact psychologique de cette maladie au sein des familles, en considérant la  réorganisation des interactions.

L'expérience clinique de l'auteur l'a conduit à s'intéresser et a rechercher des similitudes familiales, en terme de ressenti. Il apparait que plusieurs périodes critiques existent. Bien qu'estimant réducteur de limiter l'impact psychologique au moment de forte déstabilisation (annonce du diagnostic, entrée en institution, choix du domicile), Thierry Darnaud reconnait ce périmètre comme pouvant permettre une première compréhension des mécanismes en jeu au sein des familles.

Il analyse, de façon théorique, puis clinique cet impact à partir des périodes de vie, ouvertes par les crises, qui sont :
- la recherche et l'annonce d'une explication aux troubles du comportement de la personne âgée qui en fera un malade d'Alzheimer ;
- la question du lieu de vie de l'Alzheimérien alors que ses troubles du comportement ont évolué ;
- la notion de parentification.

Le sommaire
1 - La maladie d'Alzheimer et les familles, l'état de la question
2 - Les différentes lectures de la maladie d'Alzheimer et des démences
3 - Le concept de famille
4 - La fonction de la crise dans l'organisation familiale
5 - L'émergence d'un modèle
6 - L'impact familial de la maladie d'Alzheimer.

Thierry Darnaud est Docteur en psychologie et thérapeute familial. Il travaille au sein d'une équipe mobile de gériatrie et d'une consultation mémoire dans un centre hospitalier. Il est chercheur associé au Laboratoire Santé_Individu-Société (EA4129) à l'université Lumière Lyon 2. Il est également formateur à l'association "Réseau et famille" à Montpellier. Il a publié chez le même éditeur "Papé et sa maison de retraite".

L'impact familial de la maladie d'Alzheimer - Comprendre pour accompagner" 16,80 €
Editions Chronique Sociale - 7 rue du Plat - 69288 Lyon Cedex 02
Tél. / 04 78 37 22 12 - Fax 04 78 42 03 18
www.chroniquesociale.com

Pour commander en ligne



 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -