Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'euthanasie par compassion...

L'euthanasie par compassion ? Manifeste pour une fin de vie dans la dignité par Emmanuel Hirsch

Aux éditions Eres


Partager :

Euthanasie par compassion ?Le professeur Emmanuel Hirsch est une personnalité reconnue et impliquée depuis de nombreuses années sur les enjeux éthiques de la maladie (notamment "Alzheimer" au sein du EREMA), de l'autonomie, le prendre soin (voir sa prise de position sur l'Humanitude), de la fin de vie (au sein du "Collectif Plus digne la vie", lire aussi "Apprendre à mourir").

Au lendemain de la remise du rapport Sicard (en décembre 2012) sur la fin de vie, alors que le Président de la République a lancé une concertation nationale sur la légalisation ou la dépénalisation possible de l'assistance médicalisée au suicide ou à l'euthanasie, Emmanuel Hirsch signe ce "manifeste pour une fin de vie dans la dignité".
De nombreux témoignages de personnes malades, de soignants (médecins, infirmiers), éclairent sur les enjeux de telles décisions.

Politiques pris en otage
Il pointe la prise en otage des acteurs politiques et les campagnes de communication très dures comme en 2012 quand François Bayrou, Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy, opposés à la législation sur l'euthanasie, avaient vus leur image détournée par l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) sur un lit d’hôpital, mourants.
Face à la souffrance, la maladie, la fin de vie, la mort deviendrait la norme, s'interroge-t-il (page 77).

Le temps c'est de l'argent
La qualité du prendre soin, le temps donné aux professionnels pour annoncer des nouvelles difficiles, soutenir, prendre la main... c'est choix sont aussi économiques, budgétaires (face au paiement à l'acte, à la tarification à l'activité) et donc politiques, souligne le Dr Sylvain Pourchet, responsable de l'unité de soins palliatifs de l'hôpital Paul Brousse, dans sa préface.
Emmanuel Hirsch partage l'éloge de la chaise par un médecin (page 67) : "S'asseoir, fermer la porte, offrir un moment d'écoute inconditionnelle sont la seule manière d'aider le patient à nous éclairer et de lui signifier notre volonté de comprendre".

Avancer pour mieux accompagner la fin de vie
L'auteur alerte des dangers d'un immobilisme notamment face aux manques d'informations et de formations concernant la loi Léonetti mais aussi d'un changement législatif qui bouleverserait nos valeurs, nos repères jusqu'alors intangibles (comme la confiance en son médecin si celui-ci pouvait être autorisé à ...).

Il appelle à plus d'humanité, de sollicitude. Il milite pour le prendre soin, le non-abandon face aux idéaux, aux savoirs, aux postures dogmatiques. Il préfère la "juste présence" à la "bonne distance thérapeutique" des soignants.

Il pointe les expériences internationales qui ne sont pas probantes  : "10 ans d'euthanasie en Belgique, un heureux anniversaire ?" Pas vraiment selon La Libre Belgique (page 110).

Emmanuel Hirsch avance quatre grands principes autour des 21 propositions du manifeste pour une éthique du soin en fin de vie : exigence de solidarité, dignité des soins, sens des décisions, termes de l'engagement.
Il engage à une mobilisation politique auprès de celui qui va mourir.

L'euthanasie par compassion ?
Manifeste pour une fin de vie dans la dignité
Emmanuel Hirsch
Editions Eres
224 pages - 12 euros
Pour commander L'euthanasie par compassion ?


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -