Agevillage
  >   Actualités  >     >   Alzheimer - personnes âgées...

Alzheimer - personnes âgées : le laboratoire américain Baxter abandonne ses essais sur le Gammagard

Les anticorps sont restés inefficaces


Partager :

 Le groupe pharmaceutique américain Baxter International a annoncé mardi 14 mai l'échec de son traitement expérimental Gammagard pour freiner le déclin des capacités mentales de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Le laboratoire américain Baxter a cloturé  les essais cliniques du  Gammagard contre la maladie d'Alzheimer sur un constat d'échec. "L'essai clinique (de phase 3 sur les patients) n'a pas atteint son objectif principal", a indiqué dans un communiqué Ludwig Hantson, responsable du département "Biosciences" du laboratoire Baxter.

"Cependant nous poursuivons l'analyses des données de certains sous-groupes" pour qui ce traitement pourrait être bénéfique, a-t-il ajouté.

Certains participants avec une forme modérée de la maladie et ceux avec une mutation génétique accroissant le risque d'Alzheimer qui ont pris la dose la plus forte ont semblé enregistrer des effets positifs mais leur nombre est trop faible pour que ces résultats soient concluants.

L'étude clinique a été menée pendant 18 mois sur 390 malades atteints d'une forme précoce et modérée de la maladie d'Alzheimer.

Gammagard, un traitement à base d'immunoglobuline - des anticorps naturels prélevés dans le sang de donneurs - n'a fait aucune ou peu de différence chez les sujets traités par rapport à ceux qui avaient ingéré un placebo.

Selon les chercheurs, ces anticorps ciblaient des plaques bêta-amyloïde, une protéine qui affecte la mémoire et les capacités de penser et dont l'accumulation dans le cerveau est impliquée dans des maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

Gammagard avait suscité un espoir en 2012 après que les chercheurs qui menaient cet essai clinique avaient fait part lors d'une conférence médicale en juillet que ce traitement avait stabilisé la maladie d'Alzheimer pendant trois ans chez quatre malades traités avec la plus forte dose de ce médicament.

Les personnes atteintes d'Alzheimer décèdent généralement huit ans environ après le diagnostic. La maladie d'Alzheimer qui est incurable touche quelque 36 millions de personnes dans le monde dont cinq millions d'Américains pour la plupart (90%) de plus de 65 ans.

Le Gammagard est déjà sur le marché pour traiter certaines affections du sang et ces applications ne sont pas affectées par les résultats de l'essai clinique sur Alzheimer.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -