Agevillage

Les Clic

Un financement multi-institutions


Partager :

A partir de 2001, le financement des Clic est inscrit au budget de l'Etat et repose sur une logique de cofinancement. Selon une enquête publiée en 2005 par la Direction générale de l’action sociale (DGAS), l'Etat contribuait pour 41,6 % du budget des Clic, puis les collectivités territoriales (37,6 %), les caisses de retraite et lesorganismes de protection sociale (11,2 %) et les hôpitaux (1,9 %).

Suite à la loi de décentralisation de 2004, entrée en vigueur le 1er janvier 2005, ce sont désormais les départements qui assurent l'essentiel du financement des Clic.

Aujourd'hui, selon l'ANC.Clic (association nationale des coordinateurs et coordinations locales), la participation des départements compterait pour au moins 50 % du budget total, suivis par les collectivités territoriales, les Carsat, la MSA, le RSI, et l'ARS pour les projets liés à la prévention.

Un budget global au sujet duquel il existe peu de données fiables ou actualisées. Toujours selon l'ANC.Clic, l'Igas estime le montant des fonds alloués à la coordination (toutes coordinations confondues) à 400 millions d'euros.





mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -