Agevillage

La grille AGGIR

ORIENTATION


Partager :

Se repérer dans le temps, les moments de la journée, les lieux.

Précisions :
Il ne faut pas demander à la personne âgée "quel jour sommes-nous ?" car peu d'entre nous sauraient répondre le 23 ou le 24 juin durant une période de vacances par exemple.

Questions à se poser :
Est-ce que la personne sait se situer par rapport aux saisons (été, hiver), par rapport aux moments de la journée (matin, soir), dans des lieux de vie habituels (maison, appartement, quartier, unité de vie) ? Connaît-elle l'année, le mois ?

Exemples :
La modalité est C :
- si une personne se trompe pratiquement toujours de logement, de chambre ;
- si une personne ne différencie pas le jour et la nuit ;
- si l'heure des repas est à rappeler quotidiennement.
La modalité est B :
- si une personne se trompe rarement de logement.

ATTENTION : vérifier la cohérence des variables.
Ainsi, si cohérence et orientation ne sont pas "A", il est très improbable d'avoir "A" sur l'ensemble des autres variables discriminantes ; ce n'est pas le logiciel qui corrigera les erreurs de codification !



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

romans

29/10/2015 18:10

GIR


Ce qui est intérèssant c est de noter comment fonctionne la grille GIR établi par les ARS ne correspondant pas au réel besoin car en 6 mois les pathologies peuvent changer , ce décalage ajouter a la baisse des budget entraine invariablement des Hausse sur le tarif hébergement des EHPAD...Celui ci devenant une variable du tarif soin!!!!



Hélène

24/04/2010 11:04

NEW AGGIR


La nouvelle grille est arrivée ? qui prend mieux en compte les troubles de l'initiative (Chez les personnes démentes)



Nadia

02/09/2009 15:09

calcul du GIR


Ces variables discriminantes et illustratives entrent-elles dan sle calcul du GIR ?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -