Agevillage

La grille AGGIR

ELIMINATION URINAIRE ET ANALE


Partager :

Il ne s'agit pas de maîtriser l'élimination (l'incontinence est un diagnostic médical), mais d'assurer l'hygiène de l'élimination. Les problèmes d'hygiène des sanitaires (chasse d'eau et autres) font partie des activités ménagères.

- Elimination urinaire

La modalité est A si la personne âgée assure seule correctement son hygiène de l'élimination.

- Elimination anale

Assurer l'hygiène de l'élimination anale.
La modalité est A si une personne ayant une poche de colostomie assure seule et correctement, son changement.

Question à se poser :
Est-il nécessaire d'inciter la personne à aller aux toilettes ?

Exemples :
La modalité est C :
- si la personne renverse régulièrement le contenu de l'urinal ;
- si la personne est toujours incitée à se rendre aux toilettes pour qu'elle n'urine pas n'importe où ;
- si la personne ne place pas elle-même et n'enlève pas les protections à usage unique. Il faut se méfier des couches utilisées abusivement par les soignants ("couches d'accueil").

La modalité est B :
- si l'incitation pour aller aux toilettes est intermittente avec des actes spontanés ;
- si le changement d'usage unique s'effectue parfois correctement, parfois incorrectement ou s'il n'est utile qu'à certains moments sur les 24 heures (nuit par exemple) et nécessite alors une aide. Le bassin est peu significatif, car d'utilisation périlleuse, même par un adulte en pleine forme

- Elimination à partir d'élimination urinaire et élimination anale

Pour passer des deux variables " élimination urinaire " et "élimination anale ", à la variable élimination, on utilise le raisonnement suivant :
- si la modalité de l'élimination urinaire ou de l'élimination anale est C, la modalité élimination est C ;
- si les deux modalités sont A, la modalité élimination est A.
Dans tous les autres cas, la modalité est B.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

romans

29/10/2015 18:10

GIR


Ce qui est intérèssant c est de noter comment fonctionne la grille GIR établi par les ARS ne correspondant pas au réel besoin car en 6 mois les pathologies peuvent changer , ce décalage ajouter a la baisse des budget entraine invariablement des Hausse sur le tarif hébergement des EHPAD...Celui ci devenant une variable du tarif soin!!!!



Hélène

24/04/2010 11:04

NEW AGGIR


La nouvelle grille est arrivée ? qui prend mieux en compte les troubles de l'initiative (Chez les personnes démentes)



Nadia

02/09/2009 15:09

calcul du GIR


Ces variables discriminantes et illustratives entrent-elles dan sle calcul du GIR ?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -