Agevillage

Le coordonnateur en gérontologie, un professionnel à l'écoute de tous


Partager :

L'action sociale en direction de la population âgée est caractérisée par un émiettement des financements et une multitude de services. Depuis plusieurs années, le terme de coordination est un terme récurrent dans la politique sociale destinée aux personnes âgées. 

Des professionnels du secteur de la gérontologie ont, sur certains territoires et de manière informelle, contribué, dans les années 1980, à la mise en place d'instances de coordination avant même la création des CLIC

Rappelons que ceux-ci ont pour objectif d'améliorer la vie quotidienne de la personne âgée en s'appuyant sur un réseau local avec l'ensemble des partenaires de tous les secteurs concernés par la gérontologie. Par ailleurs, certaines municipalités, conseils départementaux, associations… ont mis en place, depuis déjà plusieurs années, des services d'information et de coordination destinés aux personnes âgées et à leur entourage.

Missions principales 

Aider à résoudre les situations complexes ou urgentes dans une logique d'intervention de proximité, tel est le rôle du coordonnateur dont l’une des missions consiste à mobiliser les compétences et les spécialisations de chacun dans le respect de l'usager.


Un interlocuteur pour la famille et son entourage


Les interventions du coordonnateur auprès des particuliers en demande d'information et d'orientation prennent plusieurs formes. Elles sont fonction de l'état de la situation au moment de la prise de contact.
  • Accueillir et écouter, sur place ou par téléphone. Les demandes peuvent donner lieu à un entretien personnalisé, une évaluation médicale, psychologique et sociale personnalisées, ou à une visite à domicile si la situation le nécessite.
  • Informer sur les services et les prestations dont la personne âgée peut bénéficier, l'orienter vers le professionnel, le service ou la structure qui répondra le mieux à ses besoins. De manière générale examiner avec la personne et son entourage toutes les solutions existant en matière d'aide à domicile ou d'hébergement.
  • Accompagner la personne âgée et sa famille en situation de crise au retour d'une hospitalisation, si la perte d'autonomie s'est brusquement aggravée…
  • Proposer un plan d'aide personnalisé, le mettre en place pour permettre à la personne âgée de continuer à vivre selon son projet de vie.
  • Suivre le plan d'aide défini et le réajuster en tenant compte du souhait de la personne et de son entourage ainsi que de l'évolution de l'état de santé.
  • Mettre à disposition de la documentation à visée préventive et d'information.
  • Organiser des permanences d'associations et de professionnels sur des thématiques précises : désorientation, adaptation de l'habitat…
  • Animer ou mettre en place des conférences sur des problématiques multiples telles que l'entrée en institution, la santé… Elles sont organisées en lien étroit avec des partenaires institutionnels.
 
Un référent pour les professionnels du réseau
La coordination est un regroupement d'acteurs volontaires du champ sanitaire et social oeuvrant dans le secteur gérontologique. Elle ne se décrète pas. Sa mise en place nécessite un consensus autour de certains concepts : la définition de la coordination, le territoire, la représentation du vieillissement, des objectifs communs… 
 
Le bureau de la coordination est avant tout un lieu ressource et un centre d'animation du réseau des professionnels qui suscite des rencontres entre ses membres par le biais de commissions de travail. Les sujets sont très variés et en prise directe avec leur préoccupations : l'évaluation gérontologique, des outils d'évaluation, la formation, la rédaction d'un guide des services et associations qui interviennent dans le maintien à domicile…
  • Le coordonnateur pilote ou met en place un groupe d'aide et d'appui gérontologique composé de différents membres qui apportent une aide technique dans le cas de situations difficiles.
  • Il anime un lieu d'information et de documentation sur la législation et les dispositifs existants.
  • Il organise des formations ouvertes à tous les professionnels avec les partenaires du réseau.
  • Il a une fonction "d'expertise" auprès des professionnels du secteur de la gérontologie de par sa connaissance du champ de la gérontologie.
  • Il veille à la mise en place de rencontres régulières pour tous les membres du réseau local.

Un observateur investi d'une mission de service public
Les lois de décentralisation ont chargé les conseils départementaux d'arrêter le schéma départemental des équipements des services sociaux et médico-sociaux. Le schéma départemental "personnes âgées" permet de définir un cadre d'intervention sur les priorités politiques et les choix retenus pour les années à venir afin de mieux répondre aux besoins de la population âgée. Confrontés aux difficultés et aux besoins rencontrés par la population âgée et les professionnels, le coordonnateur fait remonter des informations et peut préconiser des améliorations du dispositif d'offres aux financeurs publics et aux décideurs. Il participe de sa place à l'amélioration du quotidien du public âgé.

Formation

Le coordonnateur de services gérontologiques a généralement suivi une formation sociale (assistant(e) social(e), conseiller(ère) en économie sociale et familiale…), médicale (médecin…) ou paramédicale (infirmière, ergothérapeute…). Il  travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire, dont font partie, entre autres, psychologue, médecin, ergothérapeute.

A noter que l’ANC-CLIC est référencée dans l’enseignement de la nouvelle licence professionnelle Qua2Vie Université Lille, dans le bloc « Sociologie, Droit et Politiques publiques » - Télécharger la plaquette Qua2Vie pour en savoir plus.



mis à jour le

LES LIENS UTILES

ANC-CLIC : Association Nationale des Coordinateurs et Directeurs de CLIC

Un certain nombre de professionnels : coordinateurs et responsables de CLIC, soucieux d’améliorer la qualité et l’efficacité de leur action, ont éprouvé la nécessité de pouvoir partager leur expérience et leur pratique. L’outil internet (club CLIC par exemple) a largement favorisé ces échanges mais la nécessité d’une coopération professionnelle organisée, institutionnalisée et indépendante est vite apparue.

L’association 1901 regroupant, à titre personnel, les professionnels « coordinateurs et directeurs de CLIC » a été constituée le 3 octobre 2008.



Partager :


Vos réactions

Agevillage

16/07/2013 09:07

Adresse des clics


Bonjour,
Je vous invite à consulter notre annuaire agevillage où vous pourrez trouver l'ensemble des coordonnées de clic dans le calvados. Nous avons un clic recensé à Caen : http://annuaire.agevillage.com/recherche/clic/14-caen-france/3472-1
Cdt Agevillage



Christiane Macé

15/07/2013 14:07

Coordonnateur de CLIC pour un jeune passionné


bonjour, Mon fils s'inscrit pour une lycence coordonnateur de CLic en alternance à Caen . Commen trouver une association qui aurait besoin de lui ?? Merci pour le ptit coup de pouce .. C.Macé




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -