Agevillage

Comment contrôler le risque sanitaire dans vos établissements ?


Partager :

La principale cause de contamination de l’eau potable à l’intérieur des immeubles, qu’elle soit sous forme de boisson ou d’aérosol, est due au contenant : la canalisation, le réservoir, qui offrent les conditions propices à l’installation des micro-organismes en favorisant leur développement.

Pseudomonas, Aeromonas, Clostridium difficile, Mycobacterium xenopi, Shigella,Serratia marcescens, Campylo bacter jejuni, Burkholderia cepacia, Legionella pneumophila… sont autant de germes hydriques responsables d'infections diverses dont il est fait état dans la littérature scientifique et plus particulièrement connus dans le monde hospitalier. La bactérie Légionella pneumophila, fait depuis quelque temps beaucoup parler d’elle. Elle fait également l’objet de nombreux textes de portée réglementaire. Le plus important est sans doute la circulaire du 31 décembre 1998, du ministère chargé de la Santé, relative "à la mise en œuvre de bonnes pratiques d’entretien des réseaux d’eau dans les établissements de santé et aux moyens de prévention du risque lié aux légionelles dans les installations à risque et dans celles des bâtiments recevant du public". Bien qu’elle ne mérite pas plus d’honneur ou de publicité que d’autres dans la contamination de l’eau, cette bactérie a le mérite de faire prendre conscience des risques sanitaires liés aux installations de distribution d’eau et d’air.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -