Agevillage

Hôpital : Préparer le retour

Les formalités de sortie


Partager :

Votre père ou votre mère va bientôt sortir. Quelles démarches entreprendre ?

 

Vérifier les prescriptions

Il n’est pas nécessaire de faire venir le médecin traitant dès le retour à domicile. Le médecin de l’hôpital vous aura fourni normalement toutes les indications nécessaires. Normalement, il préviendra le médecin traitant du traitement, des résultats des analyses…S’il y a une ordonnance, vous pouvez la réclamer quelques jours auparavant afin d’acheter les médicaments prescrits. Ainsi, vous ne ferez pas la course le jour de la sortie. Vérifiez également avec les infirmières si les médecins qui se sont occupés de votre père ou de votre mère veulent le revoir avant sa sortie. Vérifiez le régime éventuellement prescrit et faites le vous expliquer par la diététicienne. Si votre parent doit revoir des spécialistes extérieurs à l’hôpital, notamment un kinésithérapeute, n’hésitez pas à prendre les rendez-vous dès maintenant. Ce n’est pas l’hôpital qui s’en chargera. En revanche, l’assistante sociale pourra apporter une aide, des adresses…Enfin, si des aides à la marche sont indispensables (fauteuil roulant, cannes…), il faut s’y prendre assez tôt, certaines aides demandant un délai de livraison assez long. Vérifiez également que ces aides figurent sur l’ordonnance et si elles sont prises en charge par la Sécurité Sociale. Ce n’est pas le cas pour toutes.

 

Les moyens de transport

Vous n’avez peut-être pas de voiture, ou vous ne pouvez venir chercher votre parent à l’hôpital. Assurez-vous qu’un moyen de transport l’emmènera bien chez lui : une ambulance si son état de santé le nécessite, un véhicule sanitaire léger, si il a juste besoin d’aide pour se déplacer, un taxi si cela suffit. Assurez-vous également que le médecin remette à votre parent un bon de transport afin qu’il se fasse rembourser par la Sécurité Sociale.

En quittant l’hôpital, assurez-vous que vous n’oubliez rien dans la chambre et ce qu’il y a dans le coffre (carnet de chèque, clefs, bijoux…). Ce qui est dans le coffre ne peut être remis qu’à son propriétaire. Mieux vaut donc le faire tant que la personne âgée se trouve à l’hôpital.

 

Régler le séjour

Un séjour à l'hôpital coûte de l'argent. Il faut donc passer au service des frais de séjour, où l'on vous informera des modalités de prise en charge de la personne hospitalisée et donc de ce qu'il y a éventuellement à payer.

  • 1er cas : la personne bénéficie de la prise en charge à 100 %. Elle ne règlera que le forfait journalier hospitalier
    Le montant du forfait hospitalier est fixé par arrêté ministériel. Depuis le 1er janvier 2010, il est de 18 euros par jour en hôpital ou en clinique ;13,50 euros par jour dans le service psychiatrique d'un établissement de santé. Le forfait hospitalier n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie. Il peut éventuellement être pris en charge par votre mutuelle ou votre complémentaire santé si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d'elle.

  • 2e cas : le bénéficie de l'aide médicale. Ainsi, elle ne paiera ni le tiers-payant, ni le forfait hospitalier. L'hôpital pourra en faire la demande, mais attention ! cette aide pourra être réclamée à la famille tenue à l'obligation alimentaire. De plus, elle est récupérable sur héritage.

  • 3e cas : la personne âgée bénéficie de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU). Dans ce cas, comme pour l’aide médicale, vous ne payez rien.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Agevillage

25/07/2013 10:07

Réponse à Coccinelle


Bonjour,
J'espère que l'assistance sociale saura vous guider dans votre choix mais il est vraisemblable qu'elle vous oriente vers une entrée de votre belle-mère en maison de retraite.
Il vous faudra alors choisir le bon établissement, n'hésitez pas à le visiter, interroger les résidents, leurs familles pour recueillir leurs avis. Vous trouverez nos conseils pour vous guider dans le choix d'un établissement adapté sur notre article : http://www.agevillage.com/article-646-1-visiter-et-choisir-une-maison-de-retraite.html 
Bon courage
Cdt Agevillage



cocinelle 02

24/07/2013 18:07

Ma petite belle mere


bonjour.
je me permet de vous ecrire ce petit mot car nous sommes perdus. debut fevrier dernier ma belle mère âgée de 85 ans a été hospitalisée pour une chute dont col du fémur cassé. comme elle a des gros soucis cardiaques et respiratoires elle a été opérée sous péridurale tout c est bien passais un mois après elle a subi une deuxième interventions due a une anciennes éventrations quelle a bien supportais au totale avec l hospitalisations et la maisons de repos ça a duré environ trois mois à sa sortie ne pourvant plus acceder a sa maison qu comprend des marches a chaque entrées nous avons decidées en accord avec ses autres enfants de la recevoir chez nous avec aide a domicile pour la toilette le matin infirmière et kiné pour la marche et clapping respiratoires. malheureusement elle a souffert de manque d oxygene etant tres tres depressive elle retirait son oxygene des que nous avions le dos tourné. il es vrai que la dépressios se comprenne aisément perte d autonomie importante et surtout ne plus avoir accès à sa maison. pour le moment elle et hopitalisée mais on ne sait plus comment faire elle a perdu quelques peu ses facultés ma belle mere n est plus la meme. elle devient tres agressive insultant humiliante nous attendons l avis de l assistante sociale pour nous aiguiller nous aimerions la reprendre mais va t-on y arriver ? voila ma question peut être que quelqu’un lira ces lignes et nous aidera a lui apporter tout l aide nécessaire à sa vie future elle a elevé seule ses 8 enfants et on lui doit bien ça ;un juste retour des choses.
merci de m avoir lue et merci pour l'aide



jeanne

29/03/2013 23:03

SSR (suite)


J'ai appris par expérience malheureusement que actuellement à/c de 80 ans en cas de sortie de clinique ou hôtipal vous n'êtes plus envoyé vers une maison de repos/convalescence comme avant mais vers des services SSR (ou type mouroir pour certains) en clinique ou hôpital. Je recommande d\'aller visiter ces endroits avant d\'y faire entrer vos parents ou proches .



Jeanne

29/03/2013 22:03

SSR


Bonjour, Savez-vous que lorsqu'un parent âgé ayant toute sa tête est envoyé en SSR à l'hôpital qu'il se retrouve au milieu de personnes démentes relevant de la psychiatrie ? c'est déjà un coup dur pour cette personne de réaliser sa difficulté physique alors imaginez le choc de se retrouver là. Comment voulez-vous qu'il reprenne des forces au milieu du bruit et des cris jours et nuits, des repas pris dans cette ambiance de fous. C'est inadmissible. Protégeons nos personnes âgées qui ont mérité de bien vivre leur dernière vieillesse. Ne pourrait-on prévoir des services séparés ? Merci de penser à elles.



LAD

30/10/2009 16:10

préparer le retour


Il faut s'assurer que la personne disposera d'un service d'aide à sa sortie en contactant sa complémentaire santé , le service social de l'hopital qui est chargé de procéder au retour des patients avec un maximum de sécurité, veiller à contacter l'entreprise ou l'association qui s'occupe de ce patient, les clics qui peuvent orienter la famille et le patient, tout existe à condition de ne rien faire dans l'urgence et de faire toutes les demandes nécessaires et possibles en fonction de l'état du patient, ce qui à mon sens n'est pas toujours facile mais il faut être vigilant et permettre le retour dans de bonnes conditions en prenant conscience qu'il existe des organismes dont leur vocation est d'aider ceux qui sont en demande.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -