Agevillage

Surcoût PSD - APA

Des mesures imminentes


Partager :

Hubert Falco, secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, a indiqué mardi 23 juillet, que "les mesures envisagées pour résorber les difficultés financières résultant du passage de la prestation spécifique dépendance (PSD) à l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)"seraient annoncés dans les jours qui viennent.

Des familles lourdement pénalisées

Hubert Falco, secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, a indiqué mardi 23 juillet, que " les mesures envisagées pour résorber les difficultés financières résultant du passage de la prestation spécifique dépendance (PSD) à l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)" seraient annoncées dans les jours qui viennent.Le passage de la PSD en établissement à l’APA en établissement cumulé à la mise en place d’un tarif dépendance dans les maisons de retraite a eu pour conséquence, dans approximativement un cas sur cinq au moins, d’entraîner des surcoûts importants pour les familles. Dans certains cas, ces hausses de tarifs peuvent aujourd’hui encore dépasser 300 € par mois. Paulette Guinchard-Kunstler, ex-secrétaire d’Etat aux personnes âgées, avait tardé à voir le problème se profiler. Puis, les élections présidentielles ont empêché qu’une solution rapide soit trouvée. Une lettre fut bien adressée à tous les conseils généraux pour leur demander de compenser ce surcoût, à charge pour le gouvernement de les rembourser ensuite, mais les départements ont presque tous estimé qu’une lettre ne suffisait pas à garantir l’engagement financier de l’Etat, lequel représente plusieurs dizaines de millions d’euros.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -