Agevillage

Les aides pour se laver, s'habiller, aller aux toilettes

Préserver le plaisir du bain


Partager :

Très souvent, les conseillers en aménagement de la maison plaident pour la suppression pure et simple de la baignoire et son remplacement par une douche à fond plat (douche à « siphon de sol »).Il ne faut peut-être pas se montrer toujours aussi catégorique. Le bain a aussi ses défenseurs, et leurs arguments sont d’autant plus convaincants qu’une baignoire bien équipée n’est pas forcément dangereuse.

Se laver

 

  • Au fond de la baignoire, un tapis est indispensable pour ne pas glisser.
  • Pour ceux qui veulent rester assis, plutôt qu’allongé au fond de la baignoire, il existe des sièges de baignoire. À la différence de la planche de bain, qui par définition reste en hauteur, ils permettent de concilier la position assise et l’immersion. Les modèles "suspendus" sont réputés plus stables que les modèles à ventouses. Encore faut-il que leur hauteur soit adaptée. Certains présentent une assise découpée, afin de favoriser la toilette intime.
Combien ça coûte ?- Pour un tapis antidérapant : 10 à 20 €.- De 60 € pour un siège de baignoire suspendu "standard" (E3S) à 400 € pour un modèle rotatif haut de gamme (Hukal).

 

Entrer dans la baignoire

poignée de baignoire

  • Vous pouvez installer une poignée de baignoire. Petite sœur des poignées qu’on trouve au bord des piscines, elle se fixe sur le rebord extérieur, voire au sol.
baignoire à porte
  • La porte sur un côté de la baignoire est aussi une solution pour y entrer. L’idéal ensuite est de prendre une douche car le temps de remplir et de vider l’eau de la baignoire est très long. On peut alors prendre froid.
  • planche de bainLa planche de bain propose une solution qui nous semble bien souvent plus intéressante. On la pose en travers de la baignoire, bien en appui sur les deux rebords. De l’extérieur, on s’assied dessus, on pivote le corps, on entre les jambes l’une après l’autre et le tour est joué. On peut rester assis dessus pour se doucher.
Attention à ne pas prendre n’importe quoi ! Il est tout à fait déconseillé de se bricoler une planche de bain à partir d’un vieux morceau de bois. La planche doit être solide et antidérapante. Préférez les modèles en plastique ajouré (pour que l’eau s’écoule) avec des patins ajustables à la forme et aux dimensions de votre baignoire. Une poignée permettant de pivoter plus aisément sera un plus appréciable.
  • siège élévateurPour les personnes très handicapées, il reste aussi la solution du siège élévateur. Vous vous asseyez dessus lorsqu’il est en position haute et, grâce à un système hydraulique, il vous descend en toute sécurité au fond de la baignoire. C’est beaucoup plus cher (plus de 1 200 €). Mais, après tout, c’est moins cher que de refaire une salle de bains ou d’acheter une baignoire à portes.
Combien ça coûte ?- À partir de 100 € pour une poignée d’accès au bain. (Opale, E3S…)- Il existe de très bons modèles de planches de bain à partir de 40 € (42 € environ pour la planche Derby, chez Identités). Jusqu’à 100 € pour certains modèles.

 

Sortir de la baignoire

 

  • Indispensables, les poignées et barres d’appui seront de préférence, comme dans le reste de la salle de bains, en plastique rainuré. Encore faut-il les placer au bon endroit, mais aussi avec la bonne inclinaison. Faites-vous conseiller par un ergothérapeute ou un kiné.
  • Il existe aussi des "ponts de baignoire" qui se fixent derrière les robinets, offrant une barre à laquelle on peut s’agripper à deux mains.
Combien ça coûte ?- Les barrres d’appui en plastique rainuré se trouvent partir de 10 ou 15 € dans les magasins de bricolage.- Prévoir 45 € pour un pont de baignoire (Mutations).

 

Quelle prise en charge ?

Ces aides, pourtant très utiles et très efficaces, ne sont théoriquement pas reconnues par la Sécurité sociale. Vous en serez donc de votre poche. Mais vous pouvez, dans le cas d’un achat important – et médicalement justifié – demander une prise en charge au titre des prestations extralégales.En savoir plus sur la prise en charge des aides techniques

En pratique

 

  • Où voir ces matériels ?
Dans certains Cicat (centres d’information et de conseil sur les aides techniques) ou dans les magasins spécialisés. Consultez la liste des Cicat.
  • Où se les procurer ?
Dans certains Cicat (Centre d’information et de conseil sur les aides techniques), dans les salons spécialisés ou chez les installateurs. Pour consulter la liste des Cicat, rendez-vous sur l'Annuaire du Grand Age et choisissez le thème "Informations et conseils" ou consulter le site du FENCICAT.Pour trouver un revendeur près de chez vous, rendez-vous sur l'Annuaire du Grand Age et choisissez le thème "Matériel Médical".Pour connaître les fournisseurs, vous pouvez consulter le salon Gérontovillage à la rubrique Aide à la personne / Matériel Médical.

 



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -