Agevillage

Maltraitance

Hubert Falco installe un Comité de vigilance


Partager :

Un Comité de Vigilance contre la maltraitance des personnes âgées sera installé par Hubert Falco, Secrétaire d’Etat aux personnes âgées, le 19 novembre 2002.Hubert Falco a précisé qu'il "souhaitait faire de la maltraitance, un axe majeur de son action". Des mesures concrètes seront prises pour "renforcer l'écoute des personnes âgées, généraliser l'accès à un numéro vert dans chaque département, lancer une campagne nationale de sensibilisation, encourager la participation des associations bénévoles" ou encore "renforcer les procédures de traitementdes signalements des violences".Le développement de toutes formes de violences physiques, morales, psychologiques, financières… à l’encontre des personnes âgées, en particulier les plus dépendantes, Hubert Falco a évoqué un authentique « plan de lutte ». Ce programmed’action, « contre la maltraitance participe de la reconnaissance du droit à la dignité pour les plus âgés ainsi que le renforcement des sanctions pénales».L'ensemble des acteurs oeuvrant sur le secteur est appelé à participer à ce comité de viilance : des associations actives (ALMA...), des représentants des établissements, services à domicle, familles, des organismes financeurs, de la justice...

La maltraitance envers les personnes âgées

Vous pourrez retrouver ce thème important qui lève un tabou et suscite une prise de conscience et des moyens pour y remédier, dans nos rubriques, dossiers :

  • Dépister la maltraitance : un test canadien
  • La chronique de Florence Leduc, d'octobre 2002.



  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -