Agevillage

Sondage

Moins de un français sur deux approuve l’aide départementale aux personnes âgées


Partager :

Seuls 47% des Français portent un jugement positif sur l'aide apportée aux personnes âgées et aux handicapés par les conseils généraux, pourtant co-financeurs de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA), selon un sondage IFOP/Association des départements de France, rendu public mercredi 30 octobre à Strasbourg.

Résultats surprenants?

"L'action du conseil général en ce qui concerne l'accompagnement des personnes âgées et des handicapés" ne recueille que 47% de jugements positifs, alors que l'action des assemblées départementales en matière de mise en valeur du patrimoine culturel ou de transports scolaires est considérée comme positive par respectivement 81% et 72% des sondés.Les conseils généraux sont co-responsables avec l'Etat du financement de l'APA, qui a succédé le 1er janvier à la Prestation spécifique dépendance (PSD), et dont bénéficient actuellement plus de 700.000 personnes de plus de 60 ans.Le sondage, rendu public dans le cadre des 4es assises des conseillers généraux, qui réunissent quelque 1.600 élus départementaux dans la capitale alsacienne, révèle également que les conseillers généraux sont perçus à 57% comme "honnêtes" et à 61% comme "capables de défendre les intérêts des administrés".Le sondage a été réalisé par téléphone les 19 et 20 septembre auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 965 personnes de plus de 18 ans (méthode des quotas).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -