Agevillage

Maisons de retraite privées commerciales

La concentration s’accélère


Partager :

Sur quelques 8000 futures EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les groupes d’établissements privés commerciaux occupent 15 % du marché. L’entrée en bourse d’ORPEAen 2002, après celle de MEDIDEP en 2000, laisse présager des rapprochements stratégiques.L’année 2003 sera-t-elle le prélude à des rapprochements entre les groupes de maisons de retraite. L’obsession de la « taille critique » (big is beautiful) qui a caractérisé l’industrie tout au long des années 1990 semble atteindre désormais le secteur des services. Banques et compagnies d’assurance ont commencé de fusionner, pourquoi pas les maisons de retraite ?De source sûre, nous pouvons affirmer que des discussions ont lieu entre les principaux acteurs du secteur, sans que rien ait encore été finalisé.

10 000 lits la taille critique ?

En deçà de 3000 lits, les groupes semblent éprouver des difficultés à rationaliser les frais de structure : qualité, informatique...En revanche, la volonté d’atteindre le seuil des 10 000 lits semble plus lié à la course au gigantisme qu’à une quelconque rationalité de fonctionnement.La taille permet-elle de mutualiser les investissements liés à la demande de qualité croissante du marché ?A savoir :

  • guide de Bonnes pratiques
  • ,
  • référentiels qualité,
  • personnel qualifié et centre de formation...
  • lutte contre la maltraitance
  • Si l’entrée en bourse facilite les regroupements, elle rend aussi les sociétés spécialisées dans l’hébergement de personnes âgées, très sensibles au plan financier à toute médiatisation de problèmes comme la maltraitance, l’hygiène, la lutte contre les épidémies (légionellose)…

    Qui sont les principaux groupes ?

  • Orpea : 5 343 lits ( 53 établissements) - Chiffre d'Affaires : 127.7 millions d'euros
  • Medica France : 5 500 lits (60 établissements)
  • Domus Vivendi : 3 915 lits (47 établissements)
  • Medidep : 3 500 lits (45 établissements + services de maintien à domicile) - CA : 120.5 millions d'euros
  • Serience : 3200 lits (30 établissements)
  • En dessous des 3000 lits :
  • GDP Vendôme : 19 établissements
  • Les Doyennés d’Europe : 19 établissements
  • Les Jardins de Cybèle : 17 établissements
  • Le Groupe Imbert : 15 établissements
  • Le groupe EMERA : 12 établissements
  • autres groupes : Réacti’Malt, Repotel, SGMR, FINAGEST-Les Ophéliades, Le Noble Age, Oméris ...Les trois premiersMalgré une bourse morose, Orpea bénéficie d’une excellente cote auprès des investisseurs. Tant les résultats se sont toujours révélés supérieurs aux prévisions.Médidep a bénéficié de son introduction plus ancienne pour racheter un nombre important de petites structures. La question se pose de savoir si ce groupe n’a pas touché la limité de sa capacité d’investissement.Quant à Médica France, son président Jacques Bailet, a récemment annoncé dans la presse professionnelle que son actionnaire de référence, la caisse des Dépôts et Consignation, l’avait doté d’une ligne d’investissement de 40 millions € . Une force de frappe qui pourrait annoncer des rapprochements avec des groupes déjà cotés.



  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -