Agevillage

Alzheimer

La maladie progresserait de 30 % tous les dix ans


Partager :

L’étude Paquid montre une nette progression de la maladie d’Alzheimer en France. Hubert Falco regrette l’absence de moyens.Le secrétaire d’Etat aux personnes âgées, Hubert Falco qui présentait ses vœux à la presse le 15 janvier, à insisté sur le manque de financements programmés et d’offres de services pour ce qu’il a appelé : « le cancer du grand âge » ; la maladie d’Alzheimer.Les nouvelles données chiffrées de l’étude PAQUID : + 30 % en 10 ans...Conduite par le professeur Jean-Francois Dartigues de l’Unité INSERM 330 à l’Université de Bordeaux, la dernière étude PAQUID révèle une inquiétante progression des maladies mentales liées au grand âge sur dix ans.Pour la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées :17,8 % des personnes de plus de 75 ans sont atteintes, soit 769 000 personnes en France métropolitaine. 10 ans plus tôt on dénombrait 546 000 cas, soit une augmentation de 30 %.L’étude dénombre 135 000 nouveaux cas par an.611 500 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer proprement dite, dont 432 000 à un stade modéré et sévère. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes pour lesquelles le risque de survenue est deux fois plus élevé que chez les hommes après 75 ans. Environ 2/3 de ces malades sont âgés de plus de 85 ans.La fréquence de ces maladies augmente réellement avec l’âge :
  • 6,5 % des personnes entre 75 et 80 ans
  • 47 % des personnes après 90 ans
  • Les lieux de vie :
  • 60 % des malades vivent à domicile
  • 40 % en institution
  • En revanche pour les formes sévères, les 2/3 vivent en institution, 1/3 à domicile.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -