Agevillage

Alzheimer

765 000 malades d’ici 2031 ?


Partager :

Le nombre de personnes atteintes de démence va s’accroître substantiellement au cour des trente prochaines années estiment des chercheurs de la London School of Economics.

+ 66 % de malades

Des travaux prospectifs menés par des chercheurs de la London School of Economics (LSE) ont estimé que le nombre de citoyens britanniques touchés par la maladie d’Alzheimer ou l’une des démences apparentées allait s’accroître des deux tiers au cours des trente prochaines années. Leur nombre avoisinerait les 765 000 personnes d’ici 2031, soit une hausse de 66 %.Cette estimation issue d’un rapport écrit pour le compte de l’Alzheimer's Research Trust repose sur le fait que la durée de vie s’allonge ce qui accroît le risque pour un pourcentage plus élevé de la population. Les chercheurs de la LSE estiment toutefois que le nombre de malades pourrait s’avérer plus élevé, à moins que un traitement efficace puisse être développé d’ici là.

Des coûts élevés

Le professeur Martin Knapp et ses collègues de la LES estiment également que le coût de la prise en charge de ces futurs malades passera de 4,6 milliards de livres à 11 milliards de livres au cours des trente prochaines années.Toutefois, les chercheurs que cette accélération peut être stoppée si les nouveaux cas de démence sont réduits de 1 % par an.Actuellement, la Grande Bretagne dépense 11 livres par malade et par an, ce qui est peu comparé aux 289 livres actuellement dépenses par personne atteinte d’un cancer.Rebecca Wood, directeur général de l’Alzheimer's Research Trust, a indiqué que le rapport mettait en lumière la nécessité de financer la recherche pour de meilleurs traitements. Les principales conclusions de l’étude seront présentées à la Conférence sur le vieillissement qui se tiendra à la British Academy de London le jeudi.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -