Agevillage

Réforme des retraites

Les associations de conjoints survivants contre les conditions de ressources pour les pensions de réversion


Partager :

Les associations de conjoints survivantsprotestent contre les conditions de ressources pour les pensions de réversion

Non au plafond de ressources!

La Fédération des associations de conjoints survivants (Favec) s'est opposée vendredi 25 avril à la modification des pensions de réversion qui prévoit à l’occasion de la réforme générale des retraites, d’introduire un plafond de ressources.La Favec, qui revendique 45.000 adhérents, rappelle dans un communiqué les mesures prévues dans le projet du gouvernement :- suppression de l'assurance veuvage et attribution de la pension de réversion au conjoint veuf ou veuve sans condition d'âge mais avec un plafond de ressources, contrôlé régulièrement.Pour la Favec, la pension de réversion "est constituée par une fraction de la pension de retraite que le conjoint décédé aurait dû percevoir, et relève donc d'un droit ouvert par cotisations. En conséquence, elle ne saurait être assimilée à une aide sociale révisable périodiquement en fonction des ressources des intéressés".La Favec, qui rappelle que près de 4 millions de veufs et veuves sont concernés, propose de retenir un taux unique de réversion pour le public et le privé, "sans plafond de ressources, ni révision, et sans condition d'âge", avec "un minimum garanti".



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -