Agevillage

Les Français et leur santé

Qui consomme quels types de soins?


Partager :

Consultations médicales, kinésithérapie, hospitalisation, médicaments : qui a recours à quoi ? Combien dépenset-on chaque année ? Quelle prise en charge par l’Assurance Maladie? L’étude dela Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) surla consommation des soins en 2001 apporte des informations précises à ces questions qui alimentent le débat public sur l’organisation du système de soins et d’assurance maladie.

Les médicaments en tête

Globalement, les médicaments constituent le premier poste de consommation de soins des Français : 9 personnes sur 10 en consomment et chacune a pris en moyenne 40 boites de médicaments en 2001. Côté professionnels de santé, toutes classes d’âge confondues, c’est au généraliste que l’on fait le plus souvent appel : 8 personnes sur 10 ont consulté en moyenne 4 fois un généraliste en 2001. Plus largement, durant l’année 2001, 6 assurés sur 10 ont consulté un spécialiste, trois fois dans l’année en moyenne. 35 % des patients avaient consulté un dentiste et 1Français sur 5 a reçu des soins à l’hôpital.En moyenne, chaque personne couverte par le régime général a dépensé dans l’année 1 793 € pour se soigner. Ces dépenses de soins sont prises en charge à hauteur de 81 % en moyenne par l’Assurance Maladie obligatoire, soit 1 458 €. Le poste le plus coûteux est de loin l’hospitalisation, 3 890 € par patient hospitalisé, devant le médicament qui vient en deuxième position avec 388 € par personne. La part de la prise en charge varie sensiblement selon le type de soins. Elle est de 97 % en moyenne pour les frais d’hospitalisation.Le médicament et les actes de spécialistes sont remboursés à 74 %, mais les frais engagés auprès des dentistes le sont seulement à 37 % et les frais d’optique à 6%.

Soins et dépenses varient fortement selon l’âge

Les jeunes enfants sont nombreux à bénéficier de soins de kinésithérapie (15 %) ; les actifs de 25 à 59 ans de soins dentaires (43 %).Le recours et/ou la fréquence des soins augmentent considérablement avec l’âge, qu’il s’agisse des généralistes (11 consultations et visites/an), des achats de médicaments (plus de 100 boîtes) pour les plus de 75 ans, des spécialistes (71 % des personnes âgées de plus de 75 ans), de l’hôpital (plus du tiers des plus de 75 ans sont hospitalisés) ou encore des soins infirmiers (plus de 50 % de personnes de plus de 75 ans ont recours à une infirmière).Conséquence de ces modalités de recours aux soins, la dépense de soins s’accroît sensiblement avec l’âge : inférieur à 900 euros avant 25 ans en moyenne, la dépense moyenne annuelle s’élève à 1 607 euros pour les 25-59 ans. Elle est ensuite largement dépassée avec 3 071 euros pour les 60-74 ans et 5 238 euros pour les 75 ans et plus.Les données de cette étude confirment donc bien le rôle de solidarité intergénérationnelle assumée par l’Assurance Maladie obligatoire qui prend en charge les patients âgés, davantage touchés par la maladie et qui ont besoin de soins longs et souvent coûteux. Le taux de remboursement pour les personnes de 75 ans et plus est plus élevé, 88% au lieu de 81% pour l’ensemble de la population.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -