Agevillage

EHPAD : toujours dans l'attente de la circulaire budgétaire


Partager :

Jean-Marie Palach de la mission Marthe nous en parlait déjà il y a quelques semaines sur agevillagepro.com, pour remettre en route les processus de conventionnement (1 800 conventions tripartites sont à signer en 2003), le secteur est dans l’attente de la circulaire budgétaire donnant les cadrages aux DDASS, Direction départementales de l’action sanitaire et sociale.Au 15 mai de l’année en cours, ce retard risque de transformer définitivement cette année 2003 en année blanche pour le secteur

Hubert Falco espère débloquer 30 à 50 millions d’euros

La raison de ce retard semble être la volonté du secrétaire d’Etat aux personnes âgées de convaincre Matignon d’arbitrer favorablement en direction du secteur des maisons de retraite.On se souvient en effet que la FHF, par la voie de son président Gérard Larcher, avait proposé au gouvernement de dégager 50 millions d’euros en 2003, sur les 183 votés par le parlement dans l’ONDAM 2003, Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie.

100 millions d’euros de marge de manœuvre inexploitée

Suite à ce discours d’Hubert Falco à Géront’Expo-Handicap Expo, particulièrement décevant pour le secteur, l’on pouvait s’étonner de cette demande de Gérard Larcher (50 millions d’euros, seulement ?).La FHF connaissait le fait que la revalorisation du point de la fonction publique hospitalière serait déplacée du printemps à l’automne, d’où une marge de manoeuvre budgétaire soudaine largement supérieure à 100 millions d’euros pour le ministère de la santé.Les cliniques privées se sont immédiatement mobilisées pour ces budgets, quant au secteur personnes âgées, Hubert Falco n’a toujours pas été entendu.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -