Agevillage

Retraite : les professionnels de la gérontologie ne tiendront pas jusqu'à 67 ans

On risque d'être aussi vieux que nos malades !


Partager :

La FHF lors d'un précédent communiqué avait alerté le gouvernement pour que des dispositions particulières soientenvisagées pour les professionnels soignants.La mobilisation sur le terrain corrobore cette analyse.

Le physique ne suit pas

Infirmières qui se font aider des plus jeunes, mal de dos à force de porter des malades, arthrose, la réforme des retraites est la goutte d'eau qui fait sérieusement réagir les professionnels.La réduction du temps de travail était déjà une réforme particulièrement périlleuse (pénurie de personnels, tout particulièrement en gériatrie, transitions baclées entre équipes, sentiments de moins en moins cachés de maltraitance "passive", faute de temps...)Avec celle des retraites, les professionels soignants ou non, accusent le coup : durée des études, activités féminines avec arrêts d'activités pour élever les enfants, primes non prises en compte (soient 20 % du salaire...).Les personnels alertent l'opinion publique : halls d'entrée recouverts d'affiches, de banderoles, de descriptions des situations de travail.Ceux sont les tâches jugées moins prioritaires qui subissent ces arrêts de travail (ménage, dossiers...).Le cas des infirmières semble néanmoins entendu par le ministre François Fillon. (prise en compte des primes...).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -