Agevillage

Une étude de la revue Nature

Le lithium contre la maladie d'Alzheimer?


Partager :

Une étude de la revue Nature révèle que le Lithium utilisé pour lutter contre la maniaco-dépression peut avoir une action positive sur la formation des plaques amyloides qui recouvrent le cerveau à l’occasion de la maladie d’Alzheimer.

Lithium et maniacrodépression

Une équipe de biologistes américains rapporte dans le numéro du 22 mai de la revue Nature qu'un médicament utilisé par les maniacodépressifs, le lithium, pourrait servir à endiguer totalement la fabrication des plaques amyloîdes qui recouvrent le cerveau au fur et à mesure du développement de la maladie d'Alzheimer. Des tests concluants semblent avoir été effectués sur la souris. Le lithium bloquerait l’action d’une enzyme qui joue un rôle moteur dans le développement de ces dépôts amyloides sur la surface du cerveau. Comme les effets secondaires du lithium sont déjà connus, un neurologue québécois estime que des essais cliniques pourraient être entrepris dès l'an prochain.Les biologistes de l'Université de Pennsylvanie ont constaté que le lithium ralentit l'Alzheimer chez des souris. «Nous travaillons depuis plusieurs années sur le lithium et la maniacodépression", explique le biologiste spécialiste des molécules Peter Klein, joint à Philadelphie. "Il y a deux ans, j'ai appris que le lithium avait un effet sur un gène qui produit une protéine appelée préséniline. La préséniline est impliquée dans les formes génétiques de l'Alzheimer.» Des tests vont être menés pour savoir si les patients maniacro-dépressifs traités au lithium ont une moindre propension à développer la maladie d’Alzheimer.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -