Agevillage

Sondage - sécurité sociale

Les mutuelles ont la cote auprès des Français


Partager :

Plus de neuf Français sur dix expriment leur satisfaction des prestations de leur mutuelle de santé, selon un sondage Cecop/CSA présenté le 13 juin au congrès de la Mutualité àToulouse.

Satisfaits

93% des Français de disent "satisfaits" de leur mutuelle de santé: 41% "trèssatisfaits", 52% "assez satisfaits". Seulement 5% se disent "pas trèssatisfaits".82% font "plutôt confiance" aux mutuelles, contre 17% qui neleur font pas confiance.81% font "plutôt confiance" à la sécurité sociale (régime obligatoire),contre 18%.

acteurs montants

Au palmarès de la satisfaction viennent ensuite mairies, conseils régionaux et conseils généraux: le directeur du Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (Cecoc), Jérôme Jaffré, les qualifie d'"acteurs montants", avec une cote en progression d'une dizaine de points en moyenne depuis 2002.L'Etat est perçu lui comme "un acteur lointain", avec seulement 43% qui luifont "plutôt confiance".Interrogé sur le "prix payé pour sa complémentaire santé", sur 100 personnespossédant une couverture complémentaire, 25 pensent qu'il est "excessif" (contre19 lors d'une même enquête en avril 2002), 61 qu'il est "normal" et 10 qu'il est"bon marché".Sollicités pour définir "l'esprit mutualiste depuis 2000", 24% des Françaismettent en avant "la rapidité des remboursements" puis leur "bon niveau" (23%).Viennent ensuite, pour 14%, "l'aide aux plus démunis pour l'accès aux soins", puis, pour 13%, "la non-sélection des adhérents en onction du risque (âge,antécédents, pratiques).La "solidarité entre les cotisants" n'est soulignée que pour 12% des sondés.Questionnés sur les "avantages des mutuelles par rapport aux compagniesd'assurances" privées, 40% voient d'abord "l'accès de tous à la protection sans tenir compte de sa situation sociale ou médicale", 39% "le montant des remboursements".28% mettent en avant "la qualité de service".

la valeur des services complémentaires

A l'inverse, interrogés sur les "avantages des compagnies d'assurances par rapport aux mutuelles", 34% des sondés soulignent "les services complémentaires (prévoyance, placements, retraites...)" et 33% "la possibilité d'établir un contrat individuel en fonction de sa situation".S'agissant des "acteurs qui devraient participer à la gestion du système de santé en France", les sondés désignent d'abord "les mutuelles (52%) puis "les représentants des malades (50%), l'Etat (43%), et les collectivités locales (38%). Les compagnies d'assurances recueillent 19%.Enfin, parmi les "objectifs à poursuivre pour les mutuelles", figure en premier lieu l'idée de "permettre au plus de gens possible d'avoir accès à dessoins de qualité au meilleur coût".Ce sondage a été réalisé par téléphone les 9 et 10 avril auprès d'un échantillon national représentatif de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -