Agevillage

Allocation personnallisée d'autonomie

La Nièvre maintient les anciens délais d'ouverture des droits


Partager :

Le conseil général de la Nièvre décide de ne pas appliquer la loi qui prévoit de réduit l'APA à domicile

Le Conseil général de la Nièvre, présidé par Marcel Charmant (PS), a fait savoir mercredi 18 juin, qu’il avait décidé de ne pas appliquer la loi adoptée en mars par le Parlement, allongeant les délais d'ouverture des droits à l'allocation personnalisée d'autonomie (APA). Cette décision vise à atténuer l'impact de cette réforme sur ses bénéficiaires nivernais, a-t-on appris de même source.Selon le conseil général, le retard pris dans le versement des droits, si la nouvelle loi devait être appliquée, est évalué à deux mois et aurait pénalisé 800 personnes âgées.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -