Agevillage

Maltraitance - Japon

Le gouvernement lance la première enquête sur les mauvais traitements des familles


Partager :

Le gouvernement japonais a annoncé lundi 16 juin qu'il allait financer la première enquête nationale sur les personnes âgées victimes de maltraitance au sein de leur propre famille.

Différents types de maltraitance

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales du Japon a décidé de prendre en considération les problèmes de maltraitance au sein de la famille. Il a annoncé le 18 juin, qu’il "se penchera en premier sur la maltraitance des plus de 65 ans, subie à domicile, différente des mauvais traitements reçus dans les maisons de retraites", a indiqué un représentant du ministère japonais de la Santé."Cette maltraitance a généralement lieu à huis clos et la situation peut se détériorer sans que l'auteur des mauvais traitements ou la victime s'en rendent compte", a-t-il précisé.Différents types de maltraitance ont été identifiés :- la violence physique et verbale,- la négligence- le détournement de l'argent des retraites par les enfants au chômage.Pour mener l'enquête, l'Institut d'économie et de stratégie en matière de santé, organisme à but non lucratif, créera un comité d'experts qui commencera par répertorier les différentes définitions de la maltraitance.L'Institut sollicitera l'aide de 20.000 établissements côtoyant cette tranche d'âge, dont des offices publics de santé, des centres envoyant des infirmières à domicile et d'autres lieux de soins, pouvant dépister uneéventuelle maltraitance à domicile.Des questionnaires seront distribués à l'automne et les résultats de l'enquête seront compilés à la fin de l'année comptable japonaise en mars 2004, selon le ministère. Contrairement au cas de maltraitance infantile, il n'y a aucun organisme public assistant les personnes âgées ou les conseillant.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -