Agevillage

La CNAV lache du lest pour le domicile.

Et l'UNASSAD change de président


Partager :

Le taux CNAV va augmenter en juillet 203.La décision sera validée lors du prochain conseil d'administration de la CNAV,mais les chiffres qui ont circulé à l'assemblée générale de l'UNASSAD était de1.5 à 1.7 € de l'heure/CNAV.Quant à Christiane Martel, très émue, après 11 ans passés à la présidence de l'UNASSAD, elle a annoncé ne pas souhaiter renouveller son mandat.C'est André Flageul qui va lui succéder.

Inquiétude, Espoir et Action

Le rapport moral du nouveau président de l'UNASSAD a repris les remontées du terrain et propose une mise en perspective des actions de l'UNASSAD.

  • Principale inquiétude : les financements des accords obtenus.Si certains dans la salle se posaient encore la question de l'application de la convention collective unique (CCU), au 1er juillet 2003, une très large majorité d'adhérents ont soutenu Christiane Martel sur le fait que "les textes obtenus étaient premiers et nécessaires. Ils sont maintenant opposables aux financeurs. Aucune association ne peut s'en défendre. A chacun maintenant, avec ces textes en "garantie" de défendre ses crédits localement."
  • Espoir : le Domicile rentre dans le champs de la loi du 2 janvier, la professionnalisation du secteur est définitivement en marche.
  • Action : l'UNASSAD doit faire entendre ses choix, ses valeurs. Des actions de communication d'envergure vont devoir être pensées. Mais il va aussi falloir réflechir aux actions nationales et locales de lobbying.Le renforcement d'actions régionales, remontant les soutiens départementaux, tend à s'imposer.
  • Le hasard a voulu que ce même 18 juin 2003, avaient lieu partout en France, et à Paris à quelques stations de métro de l'assemblée générale de l'UNASSAD, des manifestations orchestrées par les organisations professionnelles des établissements d'accueil pour personnes âgées.Familles et résidents s'y étaient associés.Il semble qu'une dynamique de tout le secteur des services aux personnes âgées gagnera en lisibilité pour le grand public, les familles, et en force pour le nécessaire lobying auprès des pouvoirs publics et des décideurs politiques.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -