Agevillage

APA

Précision du Conseil Général de la Guadeloupe


Partager :

Suite à l'article écrit par Catherine Ollivet (France Alzheimer de Seine Saint Denis) paru sur notre site en juin, le président du Conseil généralde la Guadeloupe tient à apporter les précisions suivantes :

« Vous affirmez que le Département de la Guadeloupe verserait en moyenne une Allocation Personnalisée d'Autonomie de 123.73 €, qu'à ce titre il se situerait largement en dessous des 50 % de la moyenne nationale et vous concluez sur une interrogation : les évaluateurs dans certains départements auraient-ils reçu des « instructions » pour sous-évaluer les pertes d'autonomie ?.Aussi, m'importe-t-il dans le cadre de mon droit de réponse, pour éclairer pleinement votre lectorat, de porter les informations suivantes :Comme vous le savez, les décrets d'application de la loi instaurant l'APA, ont paru en décembre 2001 pour aplication au 1er janvier 2002.S'il est vrai que mes services ont connu d'énormes difficultés pour mettre en oeuvre immédiatement cette loi; dès les troisième trimestre 2002 les versements étaient réalisés.Ainsi, au 4e trimestre 2002, était-il relevé 1 210 bénéficiaires pour un montant de 547 374.30 € soit une moyenne de 452.38 € très éloigné des 123.73 € que vous attribuez au Département de la Guadeloupe.A cet égard et dans un souci de transparence, les statistiques des 3e et 4e trimestres pour l'année 2002 adressées au Ministère des Affaires Sociales, peuvent être consultées.En ce qui concerne le comparatif que vous avez jugé utile de faire avec la Martinique, je crois qu'il convient aussi de relativiser les chiffres :La Martinique compte 392 100 habitants, la Guadeloupe 428 000, la population âgée de plus de 60 ans se répartit ainsi qu'il suit : Martinique 59 480, Guadeloupe 53 390.Les personnes âgées de plus de 75 ans représentent un effectif de 18 720 en Martinique et 16 700 en Guadeloupe, soit environ plus de 12 % de plus que notre département (source INSEE recensement 1997).Ces données expliquent très certainement le montant moyen supérieur que vous avez relevé pour la Martinique.En ce qui concerne les « instructions » qui auraient été données aux évaluateurs, c'est faire peu de cas de l'indépendance des trois médecins, des cinq assistantes sociales et des sept infirmières qui composent les Equipes Médico-sociales chargées de l'évaluation.Il me revient en effet que des instructions aient été données aux équipes médico-sociales pour une meilleure prise en compte des problèmes des personnes handicapées visuelles âgées de plus de 60 ans.Au demeurant, les équipes médico-sociales dès l'année 1997 ont suivi des formations sur la grille AGGIR et la Sous-Directrice chargée des Personnes Agées et des Personnes Handicapées est formateur de formateurs sur cette grille.Les évaluateurs ont en effet, dès 1997, bien diagnostiqué les faiblesses de la grille AGGIR notamment en ce qui concerne les déficits intellectuels de type Alzheimer et oprèrent les corrections nécessaires avec toute l'humanité que requierent ces situations.En conclusion, il conviendrait de rectifier vos chiffres et de les corréler avec le niveau de ressources des populations étudiées et la structure des tranches d'âge de celles-ci.En réalité le Président de Conseil Général de Guadeloupe que je suis, est avant tout un docteur en médecine qui s'en voudrait de transgresser son code d'éthique et de déontologie au détriment de Guadeloupéens de surcroît victimes des aléas de la vie ! »



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

gilberto

23/03/2011 17:03

une vérité qui se confirme!!!


le bel article en réponse du président du Conseil Général de Guadeloupe est de la poudre aux yeux; la réalité est tout autre: il s'agit de consulter les chiffres de la DREES qui attestent d'une toute autre réalité. la réalité est la suivante la Martinique il est vrai compte plus de personne âgées que la Guadeloupe et... paradoxalement la Guadeloupe compte plus de bénéficiaires de l'APA! La réalité est la suivante en GIR1 C'est -30% par rapport au national et la Martinique et pour le GIR2 c'est encore plus scandaleux c'est -60%!!! le scandal réside dans le fait que l'aide est dévoyée au profit de parents et d'amis au détriement de ceux qui en ont réellement besoin.(politique de clientélisme purement électoral). c'est une Véritable Honte !! controlez mes informations et surtout : faites le savoir car la guadeloupe c'est une honte Nationale à ce sujet!!! Ce Mr probablement prononcé un serment d'hypocrite!




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -