Agevillage

Aides au logement

Les associations familiales s’inquiètent du caractère tardif de la revalorisation de juillet


Partager :

L'Union nationale des associations familiales (Unaf)a fait savoir, mercredi 16 juillet, dans un communiqué qu’elle s’inquétait du silence du gouvernement sur la revalorisation annuelle des barèmes des aides aulogement, qui intervient habituellement le 1er juillet.

Communiqué de l'Unaf

"Les textes en vigueur prévoient que les barèmes des aides personnelles au logement soient révisés annuellement pour application au 1er juillet.À ce jour, le Gouvernement n’a pas encore fait connaître ses intentions sur ce dossier.L’UNAF s’inquiète d’une possible non revalorisation des aides en 2003.Il ne faudrait pas qu’en contrepartie de la levée du gel des crédits destinés à la construction du logement social, des économies soient faites au niveau des aides à la personne."

Pas d’avis gouvernemental

En 2002, la revalorisation des barèmes était intervenue assez tardivement, en octobre avec effet rétroactif au 1er juillet, un retard justifié par les élections présidentielles et législatives. La Caisse nationale des allocations familiales avait chiffré à l'époque le surcoût entraîné par ce retard à 4,5 millions d'euros, en termes de frais de gestion complémentaire et d'affluence des allocataires aux guichets pour s'enquérir des revalorisations.Les aides au logement, AL (allocation logement) et APL (aide personnalisée au logement) concernent près de 6 millions de foyers.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -