Agevillage

Les futures générations de médecins

Beaucoup de femmes motivées et spécialisées


Partager :

Une étude de la DREES,Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, datée de juin 2003, établit le profil des étudiants en médecine en janvier 2002. La profession médicale va être amenée à se renouveler fortement dans la décennie à venir du fait de départs à la retraite nombreux, un médecin sur cinq est ainsi âgé d’au moins 55 ans.

Les études de médecine

25 900 étudiants étaient inscrits en première année de médecine (PCEM1) et 4 500 en seconde année (PCEM2), l’écart étant relatif au numerus clausus (limitation d’admis aux épreuves de classement) pour la poursuite du cursus en deuxième année.Le numerus clausus est passé de 3500 à 4100 places de 1991 à 2001 à 4700 en 2002 et 5100 en 2003.Le deuxième cycle a une durée théorique de quatre ans, où les étudiants suivent une formation clinique comprenant un stage chez un médecin généraliste et une participation à l’activité hospitalière de trente-six mois comportant trente-six gardes.En troisième cycle, les résidents (cursus de 3 ans ) se dessinent vers la médecine générale, tandis que les internes (cursus de 4 à 5 ans) ont vocation à devenir spécialistes.Le résidanat comprend :

  • un semestre dans un cabinet de médecine générale,
  • des fonctions hospitalières dans des services agrées pour la médecine générale.
  • Une thèse doit être soutenue avec succès à l’issue de ces trois années pour obtenir le Diplôme d’Etat de docteur en médecine (DE).En janvier 2002, 6 800 étudiants étaient inscrits en résidanat.Les internes doivent valider leur diplôme de spécialité et soutenir une thèse avec succès pour décrocher leur Diplôme d’études spécialisées (DES).8 900 étudiants étaient inscrits en internat, en janvier 2002.Les validations années après années, les concours sévères de première année, puis de quatrième années, sans compter le concours d’entrée à l’internat, amènent de nombreuses ruptures de parcours.

    Le profil des étudiants

    L’âge des premières année est de 19 ans, il dépasse 27 ans en troisième cycle.64% des étudiants de première année sont des femmes, leur proportion a augmenté de 7 points depuis dix ans. Par ailleurs elles poursuivent brillamment leurs études pour être toujours majoritaires à se spécialiser.92 % des étudiants proviennent des filières scientifiques de l’enseignement général.Les familles des étudiants appartiennent aux catégories de cadres et professions intellectuelles supérieures, en particulier les professions libérales.Les étudiants sont inscrits prioritairement à Paris (16 à 20 %), puis dans la moitié sud à Lyon (7 à 9 %), puis Aix-Marseille, Bordeaux Lille.7% des étudiants de première année sont étrangers, 5% en deuxième et troisième cycle.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -