Agevillage

Suppression d'un jour férié

Réactions contrastées à droite et à gauche


Partager :

L’idée de financer une assurance collective consacrée à la perte d’autonomie par la suppression d’un jour férié et le versement des cotisations sociales à un budget spécifique provoque des réactions contrastées à droite et à gauche.

Edouard M. Balladur favorable à la suppression de deux jours fériés

L'ancien Premier ministre Edouard Balladur a estimé jeudi 28 août que supprimer un jour férié dans l'année serait "une très bonne idée", suggérant même que l'on en supprime deux, par exemple le lundi de Pentecôte et le 8 mai."C'est une très bonne idée" parce que "plus on travaille plus on crée derichesse, et donc plus on crée de ressources collectives pour aider ceux qui en ont besoin", a dit M. Balladur sur Europe 1.

FO Défense propose de fêter Noel tous les quatre ans

FO Défense a suggéré au gouvernement, dans un communiqué publié mercredi 27 août, de fêter "Noël tous les quatre ans. En effet, une étude financée par le Medef pourrait déterminer que Jésus-Christ est né un 29 février. Cela coûterait mathématiquement quatre fois moins cher".Autre suggestion de la fédération, "le regroupement des fêtes à caractèremilitaire sur un seul jour"."Commémorer les armistices successifs, alors que les pays d'Europe du 20e siècle ont passé le plus clair de leur temps à se faire la guerre, relève d'un gaspillage indigne d'une économie de marché. Autant célébrer les 11 novembre1918 et le 8 mai 1945 le 14 juillet, puisque nous avons officiellement gagné les deux guerres", ironise FO.Dernière proposition de FO Défense pour financer les mesures en faveur des personnes âgées, "l'allongement de la durée de l'heure". Certains spécialistes du Medef pourraient suggérer de passer pour le calcul des heures, du système sexagésimal au système décimal. L'heure compterait alors 100 minutes, pour le plus grand bonheur des patrons, puisqu'il deviendrait inutile de remettre en cause les 35H", souligne FO Défense.

PCF: "pas question de toucher aux jours fériés"

Le président du groupe communiste à l'Assemblée, Alain Bocquet, a affirmé mercredi 27 août, qu'il n'était "pas question de toucher aux jours fériés" pour financer l'aide aux personnes âgées. "Alors que plus de 180 millions d'euros de crédits d'Etat destinés à la modernisation des maisons de retraite ont été gelés par ce gouvernement, quel mépris pour les Françaises et les Français âgés et retraités, dont le travail a fait la richesse de notre pays et l'essor de son économie", a estimé M. Bocquetdans un communiqué.Selon le député du Nord, "une véritable politique de solidaritéintergénérationnelle passe par d'autres dispositions sérieuses", sociales etbudgétaires en prenant "l'argent là où il est, par exemple en taxant les produits financiers des entreprises, en supprimant la taxe sur les salaires exigée des hôpitaux ou bien encore en revenant sur les allègements de l'impôt de solidarité sur la fortune".

PS : pas adapté

Le PS estime que la suggestion gouvernementale n'est pas "adaptée à l'enjeu" et assure que le "seul bénéficiaire d'une telle mesure serait le Medef".

Front National : escroquerie à la charité

Jean-Marie Le Pen, président du Front national, parle d'"escroquerie à la charité" : "On cherche à faire croire aux salariés qu'ils travailleront un jour de plus pour financer des aides aux personnes âgées. Mais on se garde bien de nous expliquer comment cet argent sera prélevé".

Christophe Girard (Vert): supprimer Noêl

Christophe Girard (Vert) propose de supprimer le 25 décembre, "le jour de l'année le plus utile pour la vie économique et on pourra envisager de faire travailler les enfants".

Sondage : 81% des Français prêts à renoncer à un jour férié ou une RTT (sondage)

Notre Temps 8 Français sur dix (81%) se disent prêts à renoncer à un jour férié ou à une journée de RTT par an pour financer la prise en charge par la Sécurité sociale du handicap et de la dépendance liées à l'âge,selon un sondage TNS-Sofres publié dans le mensuel Notre Temps à paraître le 18septembre. 15% ne sont pas prêts et 4% sont sans opinion à cet égard.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -