Agevillage

Médecine de ville - Hôpital

Trois syndicats réclament une vraie "coordination"


Partager :

Trois syndicats de la santé, le SNCH (cadres hospitaliers), l'INPH (praticiens hospitaliers) et la CSMF (médecins libéraux)ont annoncé lundi vouloir "unir leurs efforts" pour "enclencher une vraiecoordination" médecine libérale/hôpital, "notamment en matière de gérontologie" .

Rompre l'isolement

Tout arrive ! "Pour la première fois dans leur histoire , trois organisations syndicales majoritaires représentant les directeurs d'hôpital et de maisons de retraite (SNCH),les praticiens des hôpitaux publics (INPH) et les médecins libéraux (CSMF) ont uni leurs voix pour affirmer, lundi 1er septembre, leur volonté d’unir leurs efforts pour améliorer la prise en charge des personnes âgées".Selon le SNCH, l'INPH et la CSMF, "cela implique la réalisation de deuxobjectifs précis": "enclencher (...) une vraie coordination entre la ville (la médecine libérale, ndlr) et l'hôpital, notamment en matière de gérontologie", disent les organisations, qui en appellent aussi "à l'implication" des collectivités locales.Autre objectif: "sensibiliser les Français et les pouvoirs publics sur laréalité de la situation, en vue de les conduire à engager, à bref délai, lesefforts budgétaires nécessaires".La CSMF ajoute dans un autre communiqué , qu'il faut "apporter des crédits supplémentaires" pour "le maintien à domicile" des personnes âgées. "La priorité dans la prise en charge doit se situer en amont des structures hospitalières", explique le syndicat du docteur Michel Chassang.Ce dernier souligne que "la réflexion sur la création éventuelle d'un 5e risque de sécurité sociale (à côté de la maladie, la vieillesse, la famille et les accidents du travail-maladies professionnelles, ndlr) mérite d'être initiée".



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -