Agevillage

Vivre et mourir dans la dignité

Des fleurs ont été déposées pour les victimes oubliées de la canicule


Partager :

Pour ne pas oublier, des anonymes mais aussi des professionnels d'associationset de services à domicile sont venus fleurir les tombes des victimes de la canicule.58 personnes « sans famille » avaient été inhumées mercredi 3 septembre au cimetière de Thiais (94).Un geste symbolique pour les professionnels de la FASSAD de Paris (37 associations de soins et de services à domicile) qui veulent témoigner que, même seule et isolée, toute personne peut et doit vivre et mourir dans le respect et la dignité.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -