Agevillage

ORGANISER L'AIDE A DOMICILE

UNE RESPONSABILITE COLLECTIVE


Partager :

par FLORENCE LEDUC et JOCELYNE WROBEL respectivement, directeur général adjoint de l'Unassad et sous directeur au conseil général de Cote d'Or

Ensemble et sincères

Nous le savions déjà, la canicule nous l’a confirmé avec acuité : nous devons collectivement organiser sur l’ensemble du territoire une réponse globale permettant à toutes les personnes âgées et/ou handicapées ou malades, quel que soit leur niveau de dépendance, de trouver une réponse rapide à leurs besoins d’aide et de soins.La loi du 2 janvier 2002 propose des outils permettant la mise en œuvre d’un maillage qualitatif et quantitatif du territoire. Les propositions du plan gouvernemental en cours d’élaboration devraient permettre d’inclure le vieillissement de la population dans la définition de toutes les politiques publiques : transports, adaptation de l’habitat et cadre de vie, développement social durable autour des solidarités intergénérationnelles et de proximité.Les Conseils Généraux et les services d’aide à domicile, chacun dans leur sphère de compétence, mais ensemble dans la volonté et les moyens d’aboutir doivent se concerter afin de répondre aux objectifs suivants :

  • - mettre en œuvre le chantier du maillage géographique car à l’heure actuelle, il n’y a aucune obligation, ni pour les services publics, ni pour les services privés d’investir tout le territoire, laissant des zones entières sur lesquelles les personnes n’ont pas de réponse.
  • - connaître les structures de population, leurs besoins d’aide, leur évolution dans le temps, leurs aspirations, leurs choix et modes de vie dans une observation partagée.
  • - organiser une réponse globale avec des services diversifiés dans un plan d’aide individualisé incluant les aides humaines, l’aménagement du logement et les aides techniques.
  • Tout cela doit se concrétiser dans une négociation budgétaire sincère, en concertation entre les services à domicile et les Conseils Généraux afin que les prix arrêtés soient le reflet à la fois de la sincérité des évaluations et des budgets et des volontés mises en œuvre. Il s’agit de répondre à chacun, quelque soit le niveau de ses besoins de façon adéquate.Cela mérite bien que l’on se retrousse les manches ensemble !



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -