Agevillage

Vieillesse et solidarité

FO craint que le plan ne soit pas « au niveau »


Partager :

Force ouvrière, ainsi que bon nombre d'acteurs du secteur gérontologie, anticipe un mini plan après la maxi vague de décès due à la canicule

se préparer au "non événément"

La Fédération FO Santé et les cadres hospitaliers FO ont prévenu mardi 21 octobre, qu'ils mobiliseraient les personnels si le plan gouvernemental "Vieillissement et Solidarités", dont l'annonce a été reportée d'un mois, n'est "pas au niveau des enjeux". "Nous ne manquerons pas d'appeler les personnels et les cadres hospitaliers à se mobiliser si les dispositions du futur plan ne sont pas au niveau des enjeux", ont averti les syndicats FO dans un communiqué. Pour eux, ce plan "risque fort de ne pas être à la hauteur des besoins des personnes âgées et de leur familles et encore moins des espérances des professionnels", soulignant que les entourages des ministres "préparent les organisations du secteur au +non événement+".Le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin "a décidé de traiter ce dossier comme une pure opération de communication, multipliant les déclarations d'intention, au mépris des principaux concernés: les personnes âgées", ont-ils estimé.Les deux syndicats en veulent pour preuve "le recul jour après jour de la parution du plan", la "stigmatisation" de certains acteurs (familles, médecins, administrations), l'absence de "mesure actée" dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2004, le maintien de la piste de financement d'un 5e risque de Sécu "dépendance" par la suppression d'un jour férié "malgré l'hostilité quasi générale et le scepticisme des experts".



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -