Agevillage

Euthanasie - Sondage

86% des Français sont favorables "à la liberté de mourir"


Partager :

Près de neuf Français sur dix (86%) estiment, à propos des "malades atteints de maladies douloureuses et irréversibles", qu'"il faut leur laisser la libertéde mourir quand ils le désirent", selon un sondage BVA pour Profession politique.

Neuf Français sur dix (86%) estiment, à propos des "malades atteints de maladies douloureuses et irréversibles", qu'"il faut leur laisser la liberté de mourir quand ils le désirent", selon un sondage BVA pour Profession politique.En revanche, pour 11% des personnes interrogées, "la vie est quelque chose de sacré, la médecine a le devoir de maintenir le malade en vie" et 3% ne se prononcent pas.Cette opinion varie sensiblement avec le rapport à la religion. Ainsi, 56% des catholiques pratiquants réguliers sont d'accord avec l'idée qu'il faut laisser à ces grands malades incurables la liberté de mourir quand ils le désirent. Ce chiffre s'élève à 86% pour les pratiquants occasionnels et à 91% pour les catholiques non pratiquants.66% des personnes se réclamant d'une autre religion sont favorables à la liberté de mourir pour ces malades. Enfin, 94% des personnes se disant sans religion partagent ce point de vue. Huit Français sur dix (80%) jugent "utile" une nouvelle loi sur ce sujet,18% pensent que cela est "inutile" et 2% sont sans opinion. 86% sont favorables à ce que la loi autorise les médecins à mettre fin à la vie des personnes atteintes de maladies douloureuses et irréversibles qui en font la demande. 12% y sont tout à fait opposés et 2% sont sans opinion. Dans le cas où les malades ne seraient plus conscients, 82% pensent que le médecin doit être autorisé à mettre fin à leur vie "avec l'accord des familles". 16% sont d'avis inverse et 2% sont sans opinion. Sondage réalisé par téléphone du 17 au 18 octobre auprès d'un échantillon de 954 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas)



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -