Agevillage

Passage à l'heure d'hiver

Des consommations de médicaments en hausse chez les personnes âgées


Partager :

Comme chaque année, le passage à l'heure d'hiver (dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 octobre) a son lot de détracteurs.Cette mesure, instaurée depuis 1976, est contestée par l'Association contre l'heure d'été double (ACHED) qui a établit une longue liste de conséquences néfastes plaidant en faveur de l'abandon du double horaire.Dernier argument de l'ACHED, celui de l'heure avancée en été qui « avec le retard de l'obscurité, entraîne souvent une prise accrue de somnifères par les personnes âgées ». L'association signale aussi, selon elle, « lesniveaux élevés du suicide en France qui apparaissent en corrélation avec l'avancement de l'heure légale par rapport à l'heure solaire locale ».Au moment où l'on déplore « une surconsommation médicamenteuse », l'association réitère sa demande au gouvernement de « réformer rapidement notre heure légale en adoptant l'horaire GMT l'hiver et GMT + 1 l'été, ce qui limiterait l'avance de la période d'été à une seule heure (par rapport à l'heure de Greenwich) au lieu de deux heures comme c'est le cas actuellement ».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -