Agevillage

SEMAINE BLEUE 2003

Trois cent soixante cinq jours pour agir, sept jours pour le dire


Partager :

La semaine du 20 au 24 octobre, était la semaine nationale des retraités. Cettecourte période sert à rappeler à tous, que les retraités, y compris les personnes très âgées, sont des citoyens et doivent le rester. Toute l’année des centaines d’associations regroupant bénévoles et professionnels agissent dans cet objectif et notamment pour renforcer les liens. La semaine bleue permet pendant quelques jours de valoriser leurs actions.Expositions, rencontres de tous ordres, spectacles, initiations à Internet … ont été organisés partout en France.En guise d’échantillons de ce qui s’est passé, voici un petit tour de France …

Internet à l'honneur

Bénévolat, lien social et intergénérationnel étaient particulièrement à l’honneur. Chaque jour des manifestations destinées aux seniors de la Capitale se sont déroulées dans les arrondissements et à l’Hôtel de Ville.

  • Des rencontres, ont été proposées, tout au long de la semaine, en lien avec les enfants des centres de loisirs et des écoles, dans les arrondissements de la Capitale. C’est dans ce cadre que 19 « jumelages » (contre 7 en 2002) ont été signés entre les centres de loisirs des écoles élémentaires et les clubs pour personnes âgées du Centre d’Action Sociale.
  • Les « premières rencontres parisiennes de la retraite active » se sont tenues le jeudi 23 à la mairie. Des conférences-débat thématiques étaient organisées : préparation à la retraite, prévention du vieillissement, grand-parentalité, engagement bénévole et citoyen des seniorsCes rencontres ont rassemblé, dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, 60 associations parisiennes proposant des missions bénévoles, des activités culturelles, sportives et de loisirs, des rencontres intergénérationnelles ou encore des informations sur les droits des retraités. Les parisiens y sont venus nombreux : par milliers ?
  • Des animations, dans le cadre de ces premières rencontres de la retraite active, étaient proposées aux seniors, qui pouvaient s’initier à la gymnastique douce et … à Internet, proposée par l’équipe d’Agevillage.Nous avions programmé des présentations sur grand écran tout l’après midi : la salle n’a pas désempli. Avant, après et en-même temps que les exposés prévus, les visiteurs pouvaient, accompagnés par des membres de notre équipe se lancer dans une première navigation par eux-mêmes. Nous aurions pu avoir cinquante ordinateurs, ils auraient été tous occupés par des internautes de niveaux bien différents cependant. Beaucoup en effet n’en n’étaient pas à leur premier « surf » …loin s’en faut. Mais il reste toujours quelque chose à découvrir, à comprendre, à mieux maîtriser et surtout à apprendre aux autres qui en revanche qui n’avaient encore jamais pris la souris par la main … ! Sans aucun doute Internet en dehors des innombrables avantages qu’il contient permet aussi de créer des liens .. et non virtuels.Il n'y a pas d'âge pour s'intéresser à l'Internet et il est certain que s’ils se montrent parfois inquiets de l’apprentissage, la grande majorité des novices a trouvé cela génial de … ne pas avoir besoin de se déplacer pour certaines réservations ; de pouvoir …envoyer ou recevoir des photos, … écrire à ses petits enfants installés en Californie …, faire des recherches généalogiques …, visiter les plus belles collections des musées du monde…, lire la presse internationale pour se faire une meilleure idée … « Dès qu’on c’est comment se prendre au jeu, c’est formidable. »C’est ce que nous avons entendu à Paris, mais d’autres l’ont entendu aussi, là où ont eu lieu des initiations, nombreuses apparemment, en Bretagne et ailleurs.L’Intergroupe urbain et rural des retraités actifs de la région dijonnaise (IURRARD), par exemple, a organisé deux journées portes ouvertes sur la photo et l’informatique au service de l’intégration et de la transmission de la mémoire. L’association possède un centre informatique qui permet, chaque lundi à des retraités d’expliquer à d’autres retraités comment se former à la bureautique et à la navigation sur internet. Pour tout contact sur ces initiations - Monique Cortet : tel : 03 80 37 00 22


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -