Agevillage

Maladies cardio-vasculaires

Traitement prometteur à base de "bon" cholestérol


Partager :

Une substance de synthèse à base de "bon" cholestérol a permis d'améliorer l'état de santé depatients atteints de maladie coronarienne, selon une étude menée sur un groupelimité de patients, parue mercredi 5 novembre aux Etats-Unis.

La régression de l'arthérosclérose semble possible

L'injection en intraveineuse d’une substance de synthèse à base de "bon" cholestérol "peut se traduire par la régression de l'athérosclérose chez des patients" présentant des cas aigus de maladie coronarienne, selon les résultats préliminaires d’une étude publiée mercredi 5 novembre dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).La substance utilisée est la version synthétique d'un type de cholestérol présent en quantité plus importante au sein d'une petite population du nord de l'Italie, qui bénéficie d'une plus grande longévité et de taux d'athérosclérose plus bas que la moyenne .Cette substance injectée (Apolipoprotéine-A-I Milan/phospholipides) a pris pour cibles des dépôts de lipides dans les artères chez des patients présentant de l'athérosclérose, selon les travaux menés par le Dr Steven Nissen, de la Cleveland Clinic Foundation.L'étude n'a porté sur 47 patients entre novembre 2001 et mars 2003. 11 patients ont reçu un placébo, 21 une faible dose de la substance de synthèse et 15 une forte dose de cette substance. Les chercheurs, tout en rappelant le caractère limité de l'étude, concluent que cet essai a "fait la preuve d'une régression rapide de l'athérosclérose",estimant que "le potentiel de cette nouvelle approche devait être exploré sur un groupe de patients plus important, avec un suivi plus long".



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -