Agevillage

Directeurs d'établissement mis en examen, la profession se mobilise.

Manifestation le 19 novembre


Partager :

L'ADEHPA, association des directeursd'établissements d'hébergement pour personnes âgées et la FNADEPA, Fédération nationale des directeurs d'établissements et services pour personnes âgées se mobilisent pour dénoncer ces cas demises en examen de directeurs de maisons de retraite.Pour la FNADEPA,la grande majorité des directeurs pourrait être mise en examen pour le non respect des normes en matière de sécurité incendie. Ceux sont en effet les points retenus contre un directeur suite à un incendie mortel àLivry Gargan, après une longue enquête de la part des services administratifs et judiciaires.Pour la FNADEPA :
  • combien de directeurs organisent quatre fois par an et de manière individualisée la formation des personnels contre les risques incendie ?
  • Combien en ont le temps et les moyens financiers ?
  • Il s'agit alors :
  • d'arréter de stigmatiser l'insécurité quand la veille de nuit restera confiée à une seule personne pour 80 résidents. Ces personnes sont de bonne volonté certes, mais trop souvent sans formation spécifique.
  • d'arréter de prétendre que les personnels soignants pourront donner lessoins en toute sérénité ; que les médicaments seront préparés et distribués par des agents qualifiés ; que les problèmes liés à l'incontinence seront traités...
  • Pour la FNADEPA, le manque de moyens est la première cause de maltraitance. La pérennisation de la pénurie en personnel induit la poursuite de prises en charge insatisfaisantes. Le jugement d'Eric Frequelin, directeur de la maison de retraite de Livry Gargan aura lieu le 19 novembre au tribunal de Bobigny.Après le cas de Reims, L'ADEHPA invite à une manifestation à 9 heures, devant ce tribunal, pour que la recherche de vraies solutions ne soit pas occultée par la mise en accusation d'innocents.Pour mémoire, les personnalités publiques et politiques inquiétées dans cette enquête ont bénéficié d'un non-lieu.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -