Agevillage

Le sport c'est la santé...

Mais pour les femmes blanches et riches


Partager :

Les femmes les plus actives après 70 ans sont aussi celles qui rencontrent le moins de problèmes de santé, selon une étude publiée lundi 24 novembre aux Etats-Unis

Une recherche médicale portant seulement sur les femmes de milieu aisé ?Apres tout pourquoi pas. Des chercheurs américains ont suivi pendant 14 ans un groupe de 229 femmes blanches âgées en moyenne de 74 ans. Ils ont pu ainsi établir que leur niveau d'activité relevé au début de l'étude (en 1985) permettait de prédire leur vitesse de marche à la fin de l'étude (en 1999), selon l'un des exemples cités dans ces travaux. Ils ont également établi que la régularité de leur activité physique au début de l'étude avait un lien direct avec leur état de santé général à l'issue de l'enquête, les plus actives demeurant en meilleure santé et les moins actives connaissant un vieillissement difficile.Parmi les femmes les plus actives, seulement 37,8% rencontraient des problèmes dans leur vie quotidienne à la fin de l'étude, contre 40% de celles rapportant une activité irrégulière et 59,1% de celles qui étaient inactives, selon les travaux publiés dans les Archives of Internal Medicine, une publication du Journal of the American Medical Association."Nous démontrons l'importance d'une vie active pour maintenir un statut fonctionnel chez les femmes blanches de niveau socio-économique élevé, et nous constatons l'importance de l'activité physique dans le maintien", écrivent les auteurs des travaux dirigés par Jennifer Brach, de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -