Agevillage

Froid intense : conseils aux professionnels

Informations générales aux équipes sur les conséquences sanitaires des situations climatiques de grand froid


Partager :

Les périodes de grand froid augmentent le risque de mortalité pour les personnes fragilisées du fait de l’aggravation de maladies sous-jacentes ou de la survenue d’une hypothermie. Vous êtes amené à vous occuper de personnes âgées. Certaines de ces personnes ont peu d’entourage familial et ont des difficultés à faire face aux exigences de la vie quotidienne. Il est important d’accompagner la personne durant cette période avec tact en préservant sa dignité.

Pour ces personnes en cas de grand froid :
  • 1. Pensez à vérifier que l’installation de chauffage a été révisée, que les cheminées ont été ramonées, que les conduits d’aération ne sont pas obstrués.
  • 2. Vérifiez que la température de l’habitation est d’au moins 19°C.
  • 3. Vérifiez que le médecin a bien été sollicité pour prescrire les vaccins et traitements appropriés.
  • 4. Proposez à la personne dont vous vous occupez de sélectionner les habits adaptés (chauds et plusieurs couches de vêtements, gants et bonnets, écharpe en cas de sortie) et les chaussuresadéquates (imperméables et antidérapantes).
  • 5. Vérifiez régulièrement que la personne se nourrit suffisamment et qu’elle dispose de victuailles et d’eau.
  • 6. En cas de neige, dégager les allées et les alentours de la maison et salez en cas de verglas afin de lui éviter des efforts et des risques inutiles.
  • 7. Prenez régulièrement des nouvelles.
  • 8. Demandez lui de vous prévenir en cas de sortie de la maison.
  • 9. Sila personne le souhaite, installez un dispositif d’alerte (téléalarme, téléphone adapté...).
  • 10. Surveillez toute modification de son état de santé et référez en au médecin.
  • 11. Surveillez les mains et les pieds. Il sont susceptibles de présenter des engelures.
  • 12. Apprenez à reconnaître les premiers signes d’une hypothermie.

Quels sont les vêtements protecteurs en cas de grand froid ?

Les adultes et les enfants doivent revêtir :
- Un bonnet en laine
- Une écharpe ou une cagoule pour couvrir le visage et la bouche
- Des manches resserrées aux poignets
- Des moufles (plutôt que des gants)
- Un manteau et des chaussures imperméables
- Plusieurs couches de vêtement pas trop serrés

Il faut vérifier que le manteau (anorak) soit imperméable et résistant au vent pour limiter la perte de chaleur (plus la vitesse du vent est grande, plus la perte de chaleur du corps augmente). Quand le vent est très fort les problèmes de santé relatifs au climat augmentent même en cas de températures douces. La laine, la soie, ou les doublures en polypropylène conservent mieux la chaleur du corps que le coton.

Il faut aussi vérifier que les vêtements ne soient pas mouillés, car l’humidité refroidit très vite le corps. Une transpiration excessive augmente la perte de chaleur, donc enlever des couches de vêtement en cas de sensation de chaleur trop importante.

Comment s’alimenter et boire pendant les grands froids ?

Les repas doivent être réguliers (3 fois par jour) et consistants pour maintenir la chaleur corporelle. Il faut proposer des boissons chaudes, sucrées (chocolat chaud) et pas uniquement du café, qui entraîne une vasoconstriction. La consommation de boissons alcoolisées est déconseillée, car elles entraînent une perte de chaleur du corps plus rapide.

Le ministère diffuse des conseils pour prendre soin des plus âgés en cas de grand froid.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -