Agevillage

Le Syndicat national de gérontologie clinique participe à la journée deprotestation du 16 décembre 2003

Ce qui doit changer


Partager :

Le Syndicat national de gérontologie clinique membre de la Coordination Médicale hospitalière, s’associera au mouvement de protestation et à la journée d’action du mardi 16 décembre 2003.Cette action est engagée du fait de l’absence totale de prise en compte de la situation actuelle en gériatrie hospitalière et ce malgré tous les rapports élaborés avec la Direction de hôpitaux tant dans la pré que dans la post canicule !Le SNGC : les raisons de la colère

Les problèmes de la RTT

L’évolution des courbes de la démographie médicale et de la charge de travail n’étant pas parallèles mais sécantes, la mise en place de l’ARTT (accord pour la réduction du temps de travail, ndrl)impose la création de postes dans nos services les plus mal lotis du monde hospitalier personne ne peut le contester.Les médecins gériatres et les personnels sont excédés et épuisés et la résolution des problèmes conséquence de la RTT sont un préalable incontournable à régler avant tout autre projet hospitalier.

La T2A, sur le fond

La tarification à l'activité (T2A) appliquée telle quelle aux services de court séjour de gériatrie en tout cas est une hérésie à l’heure ou tout le monde sait depuis des années que le PMSI (programme médicalisé des systèmes d'information, ndrl) est inadéquat pour décrire convenablement les poly pathologies et la perte d’autonomie de personnes âgées et peut induire par ailleurs des comportements inéthiques chez les équipes médicales en «poussant » à des sorties prématurées pour « faire » du point ISA.

La T2A, sur la forme

va accroître encore la charge administrative médicale et nous disons ici que trop c’est trop, cette contrainte supplémentaire ne peut engendrer qu’un raz le bol avec pour corollaire un refus ou pire une nouvelle baisse de la qualité du codage .Si nous ne rejetons pas par principe ce nouveau mode de financement des hôpitaux, nous voulons d’abord des expérimentations sur le terrain et des aménagements pour les services de gériatrie et leur population si particulière.

Le plan hôpital 2007

ce plan et sa nouvelle gouvernance viennent dans cette ambiance comme des cheveux sur la soupe dans ce contexte d’exaspération médicale, là encore nous exigions «la PAUSE » !Pourquoi pas une réflexion sur la « nouvelle gouvernance » à l’hopital ….mais après demain , pour le moment nous avons notre dose de grands projets et de groupes de travail

Le SNGC manifeste

En conséquence la SNGC s’associe pleinement au mouvement du 16 décembre afin de manifester notre exaspération face à ces trains de réformes contestées contestables , impréparées et additives.Nous voulons pouvoir exercer dans le calme et la sérénité notre métier de soignants au lit du malade et non passer notre temps comme nous le faisons de plus en plus à remplacer itérativement une noria de collègues en RTT et à entrer des données dans des ordinateurs en vue de financements hypothétiques.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -