Agevillage

Jacques Chirac

Le plan dépendance est "une nouvelle pierre" à la protection sociale


Partager :

Le président Jacques Chirac a affirmé mercredi 14 janvier en Conseil des ministres que le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées était "une nouvelle pierre apportée à notre édifice de protection sociale".

Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement a rapporté les propos tenus par M. Chirac, au conseil des ministres qui devait examiner le projet de loi instituant le plan dépendance pour les personnes âgées. Le président de la République aurait déclaré que "c'était une réforme nécessaire", ajoutant être "heureux que le gouvernement ait pu la conduire à son terme dans de bonnes conditions". Il a souligné que "c'était une réforme très importante pour des millions de Français qui à cause du handicap ou à cause de la dépendance dûe à l'âge étaient confrontés à des difficultés très lourdes pour les différents gestes de la vie quotidienne et qui ont besoin de la solidarité nationale".Le chef de l'Etat a indiqué qu'"il y aura d'un côté l'assurance maladie qui continuera à couvrir les besoins de santé de ces personnes et à côté de l'assurance maladie une nouvelle caisse spéciale dédiée à la compensation des handicaps et des conséquences de la dépendance". Le plan dépendance, d'un coût de 9 milliards d'euros sur les quatre ans à venir, sera financé par la suppression d'un jour férié.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -