Agevillage

Plan Dépendance

Reactions toujours négatives


Partager :

Pascal Terrasse (PS) dénonce un "manque" de "détermination"

Le député PS de l'Ardèche Pascal Terrasse a dénoncé mercredi 14 janvier, le "manque d'imagination et de détermination du gouvernement face à la grave crise qui touche les personnes âgées", après la présentation en Conseildes ministres du plan dépendance qui supprime un jour férié. "Fidèle à sa tradition de régression sociale, la droite présente aujourd'hui un projet indigne des graves dysfonctionnements que l'ensemble de nos concitoyens ont pu constater durant l'été 2003", a affirmé le député dans un communiqué. "De propositions gadgets en mesures placebo, il s'agit bien là d'une grande mascarade savamment orchestrée par un gouvernement qui ne sait plus quoi faire", a-t-il ajouté. Il a aussi estimé que la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie était un "leurre", "sans financement et sans ligne directive claire".

Alain Bocquet (PCF) le gouvernement fait payer ses choix idéologiques aux Français

Le président du groupe PCF à l'Assemblée nationale, Alain Bocquet, a déclaré mercredi 14 janvier, que "le gouvernement fait payer ses choix idéologiques aux Français" en supprimant un jour férié pour financer le plan dépendance présenté en conseil des ministres."Ce projet, rejeté par l'ensemble des partenaires sociaux, n'est pas sérieux et ne permettra pas de répondre aux besoins dont la catastrophe humanitaire de cet été a montré l'urgence", a affirmé M. Bocquet, dans un communiqué. D'autres choix s'imposent, garantissant la fraternité entre les générations et la justice sociale", a ajouté M. Bocquet en rappelant que le PCF propose "d'instituer une +journée des fortunés+ en quadruplant l'ISF, ce qui rapporterait 10 milliards d'euros et financerait ce plan".

Pascal Champvert (Adehpa): un plan "notoirement insuffisant"

Pascal Champvert, le président de l'Association des directeurs d'établissements d'hébergement pour personnes âgées (Adehpa), a déclaré, mercredi 14 janvier, que le plan dépendance était "notoirement insuffisant (et) qu'il ne tire pas les leçons de la canicule"."Ce plan est notoirement insuffisant, il n'y a pas les 9 milliards d'euros promis et il ne tire pas les leçons de la canicule. Nous sommes toujours dans la même logique des petits plans que nous connaissons en France depuis 25 ans" a déclaré M. Champvert.Pour l'Adehpa "il faut que le gouvernement reprenne sa copie pour que notre pays soit vraiment solidaire (des personnes âgées et handicapées) et rattrape son retard" a conclu M. Champvert.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -