Agevillage

Les chroniques de Jocelyne Wrobel, directeur adjoint solidarité familleen Cote d'Or

TRANSVERSALITE ET TERRITORIALISATION


Partager :

Jocelyne Wrobel est directeur adjoint solidarité et famille au Conseil général de la cote d’or

Comme de nombreux départements, la Côte-d’Or a décidé de réorganiser ses services sociaux et médico-sociaux afin de relever les défis du travail social en ce début du XXIème siècle.Persistance du chômage, exclusion et précarisation, crise des systèmes de valeur traditionnel, perte du lien social, politique de la ville, modification du paysage institutionnel dans le cadre de la décentralisation, nécessitent une adaptation des services, au plus près des habitants, afin d’imaginer de nouvelles réponses aux besoins et de favoriser l’expression des populations elles-mêmes.Une conduite du changement pas simple à mener...

La transversalité

En décembre 2000, l’Assemblée départementale s’est prononcée sur la nécessité impérieuse de sortir d’une logique de gestion de dispositifs parcellaires, destinés à tel ou tel type de population, pour aller vers une logique de traitement global des situations sociales, organisée autour de la personne. Chacune d’elles doit pouvoir bénéficier d’un accompagnement global de ses besoins, non “saucissonné” en fonction des champs de compétence des différentes institutions (Etat, Département, Assurance maladie) voire... des différents services d’une même institution...Cette approche globale nécessite une mutation du travail social et médico-social pour passer d’une aide sociale individuelle, essentiellement assistancielle et réparatrice, à une action collective axée sur la prévention.Cette politique inter-institutionnelle dite “en transversalité” doit dépasser les clivages liés aux répartitions de compétence, aux phénomènes de concurrence voire de lutte de pouvoirs... Cette recherche de la complémentarité des acteurs doit s’exprimer dans les projets sociaux de territoires, mobilisant les habitants et leurs capacités à être eux aussi acteurs à part entière du développement social local.Il s’agit donc de croiser deux approches, celle des compétences d’action sociale et médico-sociale ainsi que celles des territoires, lieux de mise en service de ces compétences.

La territorialisation

Dans ce but, le Conseil Général de la Côte-d’Or a décidé de déconcentrer les services sociaux qui ne l’étaient pas encore, en particulier l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) mais aussi les équipes médico-sociales de l’APA et du handicap jusqu'à présent centralisées à DIJON.Six unités territoriales ont ainsi été créées, trois rurales et trois urbaines, sur la base géographique de “pays” ou “bassins de vie” qui viennent compléter et regrouper l’essentiel des services sociaux et médico-sociaux en contact avec le public.Au-delà de la modification des pratiques professionnelles, cette nouvelle organisation nécessite la refonte de la plupart des procédures de travail et des circuits d’information. Elle impose aussi une organisation pratique considérable comme la recherche ou la construction de locaux adaptés (à peine étaient-ils trouvés ou réfléchis qu’il fallait déjà concevoir leur adaptation aux nouvelles compétences ex. RMI/RMA ou aux perspectives de l’acte II de la décentralisation), déménagement des personnels, information des partenaires et du public....Cette nouvelle organisation a fortement mobilisé le personnel des services départementaux en 2003 et pas seulement ceux de la Direction Solidarité et Famille...2004 verra ainsi naître à travers les projets sociaux de territoire, une nouvelle dynamique locale fondée sur des diagnostics locaux partagés avec nos partenaires et les habitants de bassins de vie pour un meilleur accompagnement des publics en difficulté et l’amélioration de l’offre de service dans un souci de prévention et d’accompagnement global.Lourde tâche !Et à nos compétences déjà connues, nous ajouterons bien sûr le RMA et le développement de la politique d’accompagnement du vieillissement.Alors, Bonne Année à nous ... et à vous pour la réussite des projets sociaux de territoire.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -