Agevillage

Légionellose

Le personnel de McCain invité à rester chez lui


Partager :

La direction de l'usine de surgelés McCain à Harnes (Pas-de-Calais) a demandé, lundi 19 janvier,à ses 421 employés de rester chez eux en raison de l'arrêt de la ligne de production de frites, lié à l'épidémie de légionellose dans la région.

"A partir de cette nuit (lundi 19 janvier), il (les salariés) leur a été demandé de rester chez eux. Cette disposition momentanée est sans conséquence sur leur rémunération", a indiqué la direction de l'usine de surgelés McCain à Harnes (Pas-de-Calais) arrêtée en raison de l’épidémie de légionelllose. La direction souligne que "les produits McCain ne sont absolument pas concernés par les décisions qui ont été prises".La communication des informations techniques à la Drire (Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement) devait permettre de planifier le nettoyage de l'installation frigorifique de l'usine "pour le milieu de la semaine".McCain emploie 630 personnes à Harnes, dont 450 sur ses lignes de production. La ligne flocons, qui emploie une trentaine de personnes, continue de fonctionner normalement. L'usine a arrêté lundi sa production après la découverte dans une touraéroréfrigérante de légionelles en très faible quantité. L'épidémie de légionellose dans le Pas-de-Calais a touché 76 personnes, dont 10 sont décédées.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -