Agevillage

Gériatrie – Recherche

Hôpital Charles Foix d’Ivry :vers un « pôle d’excellence »


Partager :

Le pôle « Allongement de la Vie - Charles Foix » devient une réalité. Pour répondre aux enjeux médicaux, sociaux et économiques soulevés par l’accroissement de la longévité, il s’est avéré nécessaire de réunir des compétences et des énergies au sein d’un pôle de recherche spécialisée d’un genre nouveau.Puisque l’on vivra plus longtemps, il s’agit de vivre « bien », plus longtemps.Un partenariat composé d’institutionnels de scientifiques et de professionnelss’est constitué depuis fin 2001 en une association de préfiguration, qui, outre justement la mobilisation des partenaires, avait pour rôle : de soutenir les projets liés à chacun des trois aspects du pôle, de mener avec des consultants,les études de faisabilité préalables depuis validées, de réunir les financements nécessaires et les conditions de mises en œuvre et d’assurer la communication du projet. L’ensemble est désormais sur les rails.

Ambition et objectifs du projet

La volonté est de créer un pôle de développement scientifique, économique et social lié aux questions du vieillissementet de l’allongement de la vie en France et faire de l’important centre de gériatrie qu’est l’hôpital Charles Foix un pôle régional de référence sur l’allongement de la vie, à l’instar de l’institut Gustave Roussy à Villejuif dans le domaine de la cancérologie française et internationale.Trois axes qui inter-agissent :

  • Les objectifs scientifiques et médicauxS’appuyant sur les compétences médicales et hospitalo-universitaires du CHU Pitié-Salpêtrière et de l’Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, le pôle de l’allongement de la vie sera un centre de recherches épidémiologiques, d’étude des maladies neurologiques de traitement du handicap et d’études pharmacologiques.Le professeur Jean Mariani (INSERM, CNRS, Paris VI), porteur du projet scientifique, coordonne le volet recherche fondamentale. François Piette, président du comité consultatif médical de Charles Foix, coordonne les activités de recherche clinique.
  • Les objectifs économiquesLe pôle Allongement de la vie contribuera au développement local en créant, dans la région, de nouveaux emplois industriels et de services liés au volet « recherche » du projet. L’atteinte de cet objectif doit être facilité par la mise en place d’une pépinière d’entreprises sur un espace de 3000 m2. L’essaimage des entreprises issues de la pépinière et le développement de l’activité économique autour du pôle devraient aussi favoriser la création et l’implantation d’autres entreprises axées sur les services aux personnes âgées.Au delà de l’étude d’opportunité réalisée et maintenant validée par le cabinet Ernst & Young, le cabinet d’architectes Apia a relevé la cohérence d’un projet inscrit dans le développement hospitalo-universitaire de l’axe Paris-Jussieu-Creteil ainsi que les disponibilités foncières suffisantes pour implanter une structure adéquate pour accueillir les entreprises.La mise en place de la maîtrise d’ouvrage sera organisée avec le Conseil général du Val-de-Marne. Le montage financier, en cours, devrait s’appuyer sur la Région, le Dpartement et la municipalité d’Ivry-sur-Seine.
  • les objectifs sociétaux Les aidants professionnels comme les aidants naturels auprès des personnes âgées expriment un fort besoin de formation. Autour du pôle, un centre d’information et de formation sur les questions liées au vieillissements’adressera aussi bien au grand public qu’aux professionnels.Dès mi-2004, des modules seront mis en œuvre au sein de l’hôpital à destination des salariés d’associations et des employés de services municipaux. Et, comme le font d’autres établissements de l’Assistance publique, un cycle de conférence sera mis en place pour les proches, famille, parents, voisins de personnes âgées.Par cette activité, le Pôle Allongement de la vie poursuit deux objectifs :- ouvrir l’hôpital Charles Foix sur son environnement immédiat, dans une logique de développement local ;- faire de cet hôpital une tête de réseau pour la formation des intervenants auprès des personnes âgées.
  • Le centre de Recherche et développement (CRD)

    Lui-même a trois objectifs :

  • créer une activité propre de recherche expérimentale sur le vieillissement : analyse des troubles de l’orientation au cours du vieillissement ; psychobiologie du stress et développement des processus adaptatifs;
  • aider au développement de la recherche gérontologique au sein du CHU Pitié-Salpêtrière : vieillissement cérébral, cardio-vasculaire, adaptations neurobiologiques ;
  • favoriser le développement de start-up en biotechnologies, issues de la recherche de l’Université Pierre et Marie Curie - Paris VI : cicatrisation et vieillissement, alimentation et vieillissement.
  • Le CRD sera composé :-d’une animalerie constituée de rongeurs âgés, initiative totalement innovante, installée sur 1200 m2 au cœur de l’hôpital;d’un plateau technique ayant pour vocation de devenir une plate-forme technologique reconnue et labellisée par le ministère de la recherche et les principaux organismes de recherche.Les équipes auront ainsi à leur disposition des espaces d’expérimentation et d’élevage assortis d’espaces de travail individuels et collectifs.Le coût de 5,64 millions d’euros du CRD est financé par l’Etat et les collectivités territoriales : la région Ile de France, le département du Val-de-Marne, la Ville d’Ivry-sur-Seine, le ministère de la Recherche et par un apport foncier de l’AP-HP.Une phase d’extension, pour un coût de 685 000 euros est d’ores et déjà prévue.La gestion et le fonctionnement du CRD seront assurés par l’Université Pierre et Marie Curie Paris VI dans le cadre de ses partenariats avec d’autres institutions scientifiques.

    Une démarche collective

  • Les partenaires institutionnels : Préfecture du Val de Marne, Conseil général du Val de Marne, Ville d’Ivry sur Seine, Conseil régional d’Ile de France, Comité de développement du Val-de-Marne, Association pour le re-développement économique de Seine Amont.
  • Les porteurs scientifiques , regroupés au sein d’un groupement d’intérêt scientifique (GIS) : équipe médicale de Charles Foix, INSERM, CNRS, AP-HP, Université Pierre et Marie Curie et Paris XII Val-de-Marne.
  • Les partenaires professionnels : Fondation nationale de gérontologie, Institut de la longévité, Aventis-Pharma France.Le comité de parrainage, pour sa part, sera composé d’acteurs de premier plan. Institutions publiques : CNAV, AGIRC, ODAS, URIOPSS, ENVA, CCIP, Caisses d’Epargne d’Ile de France… Association ou fondations : Fondation Lilly, Fondation Méderic Alzheimer, Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France … Entreprises industrielles : Aventis Pharma-France, Essilor, Procter&GambleAssociation de préfiguration du pôle Allongement de la vie58 avenue Pierre Bessolette94000 CreteilPrésident : Dominique Giry



  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -